Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parler d’alcool à l’école

Une conférence sur l’alcool et les jeunes, de l'école à Occupation Double

durée 06h00
15 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

À neuf ans, 25 % des enfants ont déjà fait l’expérience de l’alcool. À l’âge de 14 ans, plus des deux tiers des jeunes ont déjà consommé de l’alcool. Pas étonnant quand on constate à quel point l’alcool est partout : à la maison, dans les festivals et les fêtes, dans de nombreux points de vente dont des commerces de proximité.

Sans oublier qu’il est aussi très présent dans plusieurs émissions populaires auprès des jeunes. Bref, l’alcool est facilement accessible, et il ne coûte pas cher. 

Pour que les jeunes puissent développer une saine relation avec l’alcool, les enseignants et les parents ont un rôle déterminant à jouer.

C’est dans le but de parler de ce qui incite les jeunes à consommer qu’Éduc’alcool présente la conférence « L’alcool et les jeunes : des bancs d’école à Occupation Double ».

L’événement virtuel gratuit sera animé en direct par Pénélope McQuade qui s’entretiendra avec trois invités de renom : Myriam Laventure, professeure titulaire au Département des sciences de la santé communautaire de l’Université de Sherbrooke ; Dr Réal Morin, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive du Québec (INSPQ) et Françoise Roy, consultante en développement des compétences et co-auteure du programme À toi de juger.

Durant la conférence, l’animatrice abordera les sujets suivants :

• Boire à la maison ou quand les parents font partie de la solution

• L’alcool et la santé mentale ou l’importance d’outiller nos jeunes à un moment charnière de la définition de leur identité

• Paysage médiatique ou quand l’alcool se retrouve partout sur nos écrans

• Le programme «À toi de juger» d’Éduc’alcool ou comment parler d’alcool à l’école

Pour en apprendre plus sur la relation qu’ont les jeunes avec l’alcool et sur ce qui les incite à consommer, les enseignants et les parents sont invités à cette conférence qui se tiendra le 22 février, à 19 h.

Pour vous inscrire, cliquez ici

À toi de juger

Afin d’aider les enseignants et enseignantes des écoles primaires et secondaires à parler d’alcool avec les jeunes, le tout premier programme élaboré par Éduc’alcool au début des années 70 a été le programme «À toi de juger».

Le programme a su s’adapter aux changements survenus dans la société, aux changements de mentalité, aux changements des objectifs du ministère ainsi qu’aux besoins et aux préoccupations des élèves et des enseignants.

«À toi de juger», comprend sept trousses d’apprentissage parfaitement intégrées aux programmes officiels du ministère, pour chacun des sept niveaux d’enseignement de la cinquième année du primaire à la cinquième année du secondaire, en français et en anglais, en mode virtuel ou présence. Elles sont offertes sans frais à tous les enseignants des écoles publiques et privées du Québec. 

Le programme, qui s’étend de la 5e primaire jusqu’à la 5e secondaire, vise à : retarder le plus possible l’âge du début de la consommation des jeunes ; aider les jeunes à développer un comportement responsable vis-à-vis de la pression des pairs ; les amener à comprendre qu’il n’est pas nécessaire de boire de l’alcool pour avoir du plaisir ; les aider à devenir des consommateurs critiques et avertis ; leur montrer à faire la distinction entre l’usage abusif et la consommation modérée d’alcool.

Le matériel pédagogique correspond à la réalité des jeunes et met l’accent sur deux aspects. Leur faire mieux comprendre les impacts de l’alcool sur le développement du corps humain. Mieux les outiller pour qu’ils deviennent autonomes et qu’ils résistent aux influences qui s’exercent sur eux.

Sous forme de situations d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ), le matériel respecte la progression des apprentissages et permet d’évaluer les compétences attendues par le Programme de formation de l’école québécoise du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La CNESST rappelle que le travail à la chaleur comporte des risques

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur peut constituer un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses qui effectuent une tâche physique. Pour prévenir les lésions graves, qui peuvent même s’avérer mortelles, la CNESST invite les ...

durée Hier 14h00

Lignes à haute tension : d'autres spirales anti-accumulation de glace dans la région

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’elle poursuivra au cours des prochaines semaines l'installation de spirales anti-accumulation de glace sur les tronçons surplombant les croisements de routes des lignes à haute tension dans les municipalités de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et de Saint-Antonin. Les interventions seront ...

durée Hier 9h00

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...