Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Reconnaissance d’un projet innovant dans la région

L’Ordre des ingénieurs du Québec récompense la Ville de Rivière-du-Loup

durée 14h03
12 avril 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Rivière-du-Loup remporte cette année le prix Reconnaissance d’un projet innovant régional pour la région du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie– Îles-de-la-Madeleine, l’un des prix décernés chaque année par l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Cette distinction est remise à la Ville de Rivière-du-Loup pour l’intégration de pratiques de gestion optimales à son projet de réfection de la rue Sainte-Claire, en raison du remplacement d’un égout à deux conduites.

L’infrastructure livrée a permis de répondre efficacement aux problématiques de sécurité routière liées à des enjeux hydrauliques et environnementaux.

L'équipe de génie civil de la Ville, menée par l’ingénieur principal, Guillaume Fournier, a démontré son expertise et sa motivation à réaliser un projet à valeur ajoutée pour la population, allant jusqu'à rendre la nouvelle voie plus esthétique.

« Chaque distinction vient honorer des hommes et des femmes dont les projets en ingénierie se sont brillamment distingués. Elle encourage le rayonnement de réalisations québécoises qui s’appuient sur l’innovation, la persévérance et l’audace », a commenté la présidente de l’Ordre, Kathy Baig.

Les projets innovants honorés par l’Ordre doivent être conçus depuis moins de quatre ans et contribuer à améliorer la qualité de vie des populations. Les ingénieurs et ingénieures responsables doivent avoir mené leur projet en fonction des valeurs de la profession : la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social.

La profession se renouvelle

Ce sont 100 professionnelles et professionnels du génie de la région Bas-Saint-Laurent– Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine qui viennent enrichir les rangs des membres de l’Ordre grâce à l’obtention de leur permis d’ingénieur de plein titre au cours des 12 derniers mois, au terme du programme d’accès à la profession qui prépare les futurs ingénieurs et ingénieures à exercer leur profession avec rigueur et compétence.

L’Ordre félicite chaleureusement ces nouveaux ingénieurs et ingénieures qui peuvent dorénavant travailler en pleine autonomie.

La profession compte actuellement 976 membres dans la région Bas-Saint-Laurent– Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La CNESST rappelle que le travail à la chaleur comporte des risques

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur peut constituer un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses qui effectuent une tâche physique. Pour prévenir les lésions graves, qui peuvent même s’avérer mortelles, la CNESST invite les ...

durée Hier 14h00

Lignes à haute tension : d'autres spirales anti-accumulation de glace dans la région

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’elle poursuivra au cours des prochaines semaines l'installation de spirales anti-accumulation de glace sur les tronçons surplombant les croisements de routes des lignes à haute tension dans les municipalités de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et de Saint-Antonin. Les interventions seront ...

durée Hier 9h00

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...