Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En raison de la perte des milieux naturels

Un comité d’experts demande un moratoire sur l’étalement urbain au Québec

durée 06h00
10 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Un comité de scientifiques qui conseille le ministre de l’Environnement réclame un moratoire sur l’étalement urbain et l’arrêt des projets autoroutiers dans les six régions métropolitaines du Québec.

C’est un pavé dans la mare pour le gouvernement caquiste qui prône un nouveau tunnel Québec−Lévis, le troisième lien, qui aurait des conséquences sur l’étalement urbain.

Dans un avis au ministre de l’Environnement Benoit Charette rendu public lundi, le Comité consultatif sur les changements climatiques soutient qu’un moratoire sur la perte des milieux naturels s’impose. Il fonde ses recommandations sur le dernier rapport alarmant des Nations unies sur les changements climatiques.

Le Comité s’inquiète que la superficie des milieux naturels dans le sud du Québec diminue à raison de 0,6 % par an.

Selon le Comité, la capacité autoroutière ne doit plus augmenter dans les six grandes régions urbaines, tant et aussi longtemps qu’un mécanisme public d’évaluation n’aura pas été mis sur pied pour tenir compte de la mobilité, de l’urbanisme et l’offre de transport.

Rappelons qu’à la fin d’avril, l’Ordre des urbanistes avait dénoncé le discours du gouvernement caquiste sur le troisième lien.

Le président de l’Ordre, Sylvain Gariépy, reproche à Benoit Charette d’avoir soutenu que la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis constituait «un frein à l’étalement urbain».

Il blâmait également le ministre des Transports, François Bonnardel, pour avoir laissé entendre que des «quartiers−dortoirs» loin des pôles d’emploi ne constituaient pas de l’étalement urbain.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

durée Hier 12h00

SAAQ: la transition informatique implique la suspension de plusieurs services courants

Une transformation informatique qui vise à offrir bientôt des services en ligne simples d’utilisation et sécuritaires à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est en cours depuis jeudi dernier, jusqu’au 20 février prochain, mais elle implique la suspension de plusieurs services courants. Par exemple, aucun véhicule ne peut être ...

30 janvier 2023

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...