Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte contre la violence conjugale

Déploiement des premiers bracelets antirapprochements

durée 08h00
24 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec concrétise le projet d'implantation des bracelets antirapprochements (BAR). Les premiers bracelets peuvent être déployés dès aujourd'hui à partir de l'établissement de détention et du palais de justice de Québec. La mise en place de cette nouvelle mesure de lutte contre la violence conjugale et les féminicides dans toutes les régions du Québec s'échelonnera jusqu'à l'automne 2023.

La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, en a fait l'annonce à l'occasion d'une démonstration du fonctionnement du BAR qui s'est tenue à l'Établissement de détention de Québec.

« Chaque fois qu'on installera un bracelet antirapprochement sur un conjoint violent, c'est la vie d'une femme qu'on va potentiellement sauver. Aujourd'hui, nous soulignons l'aboutissement d'un processus complexe, mené de façon rigoureuse et très agile afin de toujours mieux protéger les victimes de violence conjugale. Je suis tellement fière de tout ce qui a été accompli depuis le 1er décembre dernier pour mener à bien ce projet,  qui va, oui, sauver des vies, mais aussi redonner la paix d'esprit à de nombreuses victimes. C'est le début d'une nouvelle ère pour elles », de mentionner Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Faits saillants 

Le déploiement des BAR au Québec, un projet évalué à 41 M$, s'inscrit en continuité avec le Plan d'action spécifique pour prévenir les situations de violence conjugale à haut risque de dangerosité et accroître la sécurité des victimes 2020-2025 .

Il a été estimé que  500 BAR devraient répondre à la demande. Le ministère de la Sécurité publique effectuera une évaluation continue de l'efficacité de la mesure et déterminera, au besoin, si davantage de BAR doivent être déployés pour assurer la sécurité des victimes.

Calendrier de déploiement 

Printemps 2022 : palais de justice de Québec et Établissement de détention de Québec (préprojet)

Automne 2022 : Joliette, Salaberry-de-Valleyfield, Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches

Avril 2023 : Lanaudière, Montérégie, Outaouais, Montréal, Côte-Nord, Laval, Laurentides et Mauricie

Septembre 2023 : Gaspésie, Abitibi-Témiscamingue, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Bas-Saint-Laurent, Estrie, Centre-du-Québec et Nord-du-Québec

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La CNESST rappelle que le travail à la chaleur comporte des risques

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur peut constituer un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses qui effectuent une tâche physique. Pour prévenir les lésions graves, qui peuvent même s’avérer mortelles, la CNESST invite les ...

durée Hier 14h00

Lignes à haute tension : d'autres spirales anti-accumulation de glace dans la région

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’elle poursuivra au cours des prochaines semaines l'installation de spirales anti-accumulation de glace sur les tronçons surplombant les croisements de routes des lignes à haute tension dans les municipalités de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et de Saint-Antonin. Les interventions seront ...

durée Hier 9h00

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger. Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées. Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ...