Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour identifier les enfants avant le développement de leurs symptômes

Le dépistage de l'amyotrophie spinale ajouté pour tous les nouveau-nés

durée 09h03
9 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé ce matin que le dépistage de l'amyotrophie spinale sera ajouté à l'offre de dépistage dans le cadre du Programme québécois néonatal de dépistage sanguin et urinaire.

Il sera offert à tous les nouveau-nés.

Cette décision, qui fait suite à un avis récent de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), pourrait permettre d'identifier les enfants atteints de l'amyotrophie spinale avant le développement de leurs symptômes et que la perte neuronale, qui est irréversible, ne soit trop importante.

Ces enfants pourraient donc bénéficier des effets optimaux des traitements disponibles.

Il est important de noter que cet ajout s'inscrit dans le contexte des travaux de rehaussement du programme déjà en cours depuis plusieurs mois. Ces travaux mèneront à l'ajout du dépistage d'autres maladies pour lesquelles l'INESSS a produit un avis de pertinence, dont le syndrome d'immunodéficience combinée sévère.

Précisons que l'ensemble des paramètres du dépistage de l'amyotrophie spinale, de son offre jusqu'au diagnostic et son ajout au programme, est en train d'être défini avec un calendrier d'implantation pour chaque étape.

« Je suis très heureux d'annoncer notre intention d'aller de l'avant avec l'implantation du dépistage de l'amyotrophie spinale, affirme le ministre Dubé. La mise en place de ce dépistage va ainsi permettre d'identifier rapidement les nouveau-nés atteints et de réduire les complications de la maladie. Le dépistage rapide des maladies fait partie des axes majeurs du Plan santé et de la Politique québécoise pour les maladies rares qui met la priorité sur toutes les actions de prévention pour aider le réseau de la santé et des services sociaux à répondre d'une manière adéquate aux attentes de toutes les Québécoises et de tous les Québécois. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Grippe aviaire : le MAPAQ rappelle les recommandations pour les propriétaires de volailles

À la suite du cas positif de grippe aviaire déclaré par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) dans un élevage de la municipalité régionale de comté de La Jacques-Cartier, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) rappelle qu'il collabore avec tous les intervenants concernés pour le retraçage des ...

durée Hier 14h00

La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

durée Hier 8h00

COVID-19 : profiter de son été, mais en restant prudent

Le directeur de la Santé publique, Dr Luc Boileau a tenu hier une conférence de presse pour faire le point sur la situation épidémiologique de la COVID-19 au Québec.  Rappelons que la dernière fois qu'il avait fait le point remontait au 11 mai. Il avait annoncé qu’il n’y aurait plus de rencontre hebdomadaire. Il avait mentionné que si la ...