Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Il mettra l’accent sur la collaboration interprofessionnelle

Un projet pilote pour améliorer l’accès aux soins de santé en milieu rural

durée 14h00
10 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a annoncé aujourd'hui qu'il lancera au cours des prochaines semaines un projet pilote qui vise à améliorer l’accès aux soins de santé en milieu rural en mettant l’accent sur la collaboration interprofessionnelle.

Des infirmières praticiennes spécialisées de première ligne vont participer à la prise en charge de territoires ruraux de la région en s’associant avec les équipes de trois groupes de médecine familiale, soit les GMF du Fleuve et du Boisé Langevin de Rimouski et le GMF-U de Trois-Pistoles.

Ces infirmières praticiennes spécialisées répondront directement aux besoins de première ligne comme le suivi de patients orphelins et inscrits, la participation au guichet d’accès à la première ligne (GAP), les soins à domicile et de proximité, etc.

Ce projet pilote fera l’objet d’un suivi par des chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski afin de mesurer les impacts de la collaboration interprofessionnelle sur l’accès aux soins de qualité.

Rappelons que les infirmières praticiennes spécialisées ont vu récemment leur champ d’action s’élargir puisqu’elles peuvent maintenant, entre autres, diagnostiquer des maladies, déterminer des traitements médicaux, prescrire des médicaments et effectuer des suivis de grossesse.

À terme, le CISSS du Bas-Saint-Laurent souhaite que le plus grand nombre possible de groupes de médecine familiale de la région comptent sur l’apport des infirmières praticiennes spécialisées.

Formation

Le CISSS de Bas-Saint-Laurent souligne enfin que l’UQAR offre depuis l’automne 2021 une formation de deuxième cycle en sciences infirmières (infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne). Cette formation de 75 crédits comprend à la fois un volet théorique et un volet pratique intégrant des stages.

Dix-huit étudiantes sont actuellement inscrites à ce programme qui est offert sur les campus de Rimouski et de Lévis de l’UQAR. Vingt autres joindront le programme à l’automne.

Les premières finissantes sont attendues en décembre 2023.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

durée Hier 12h00

SAAQ: la transition informatique implique la suspension de plusieurs services courants

Une transformation informatique qui vise à offrir bientôt des services en ligne simples d’utilisation et sécuritaires à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est en cours depuis jeudi dernier, jusqu’au 20 février prochain, mais elle implique la suspension de plusieurs services courants. Par exemple, aucun véhicule ne peut être ...

30 janvier 2023

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...