Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Données de l'INSPQ

L'épidémie d'influenza ralentit sa progression au Québec

durée 14h35
12 décembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le plateau tant espéré par la santé publique à l'approche de la période des fêtes pourrait avoir été atteint au Québec alors que le nombre de cas d'influenza a commencé à fléchir.

D'après les nouvelles données dévoilées lundi matin par l'Institut national de santé publique (INSPQ), le taux de tests de dépistage positifs a légèrement reculé la semaine dernière pour passer de 27 % à 25,2 %.

En ce qui concerne le nombre de cas dépistés, on est passé de 3332 dans la semaine s'étant terminée le 3 décembre à 3175 la semaine dernière.

La très grande majorité des infections sont liées à l'influenza A avec 3157 cas, mais l'influenza B gagne tranquillement du terrain.

Comme c'est souvent le cas au cours de la saison grippale, l'influenza A a frappé en premier cet automne, mais l'influenza B affiche une nette progression. Le nombre de cas demeure toutefois assez faible.

Au cours des trois dernières semaines, les infections attribuées à une souche d'influenza B sont passées de six cas, à huit cas, puis à 18 cas.

Lors de sa plus récente sortie publique, le 5 décembre, le directeur national de santé publique, le Dr Luc Boileau, prévoyait un mois de décembre difficile en matière de maladies respiratoires infectieuses. Il signalait une activité grippale élevée et disait espérer atteindre rapidement le pic des infections d'influenza.

Ce souhait pourrait s'être réalisé plus tôt que tard si la tendance se maintient. Par ailleurs, le Dr Boileau soutenait la semaine dernière que la décroissance des cas d'influenza observée aux États-Unis et en Ontario, une fois le sommet atteint, était plus rapide que par le passé.


Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière de l’Association médicale canadienne. Celle-ci n’a aucun droit de regard sur les choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...