Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Témoignage à l'Assemblée nationale

Les personnes âgées invalides se disent discriminées financièrement

durée 15h00
21 septembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Steven MacLean s'est présenté en larmes à l'Assemblée nationale, mercredi, pour raconter l'histoire de son père invalide qui a eu du mal à joindre les deux bouts avant de mourir l'année dernière.

Victime d'un accident vasculaire cérébral à 50 ans, son père a vu sa rente d'invalidité de 1160 $ remplacée par une rente de retraite à l'âge de 65 ans. N'ayant pas cotisé pendant 15 ans, pénalisé, il s'est retrouvé avec un chèque de 679 $.

«Vous comprenez le stress, l'insécurité, les décisions déchirantes qu'ont vécus mes parents lors de la réception de la lettre qui les informait de cette pénalité», a déclaré, ému, Steven MacLean lors d'une conférence de presse. 

«Je cite mon père: "Le gouvernement vient d'annoncer que je ne suis plus invalide, mais je suis toujours incapable de marcher". Pendant sept ans, cette injustice lui a grugé son énergie et lui a causé du découragement.»

«Le 10 mars 2022, avec l'aide médicale à mourir, sur son lit, avant de nous dire qu'il nous aimait, il s'est excusé d'avoir été un gouffre financier pour la famille. Il aurait aimé laisser un héritage, mais il a laissé une dette à la place», a-t-il ajouté.

Steven MacLean était entre autres accompagné, mercredi, de l'avocate Sophie Mongeon, de Paul Lupien, président du conseil d'administration de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec, et de la députée libérale Linda Caron.

Ensemble, ils ont rappelé la grande vulnérabilité des personnes invalides, et exhorté le gouvernement Legault à ne pas porter en appel une décision du Tribunal administratif du Québec donnant gain de cause à ces personnes. 

Le 28 juillet dernier, le tribunal administratif a jugé discriminatoires deux articles de la Loi sur le régime de rentes du Québec à l'égard de 28 000 personnes âgées en situation d'invalidité. Le procureur général a décidé d'aller en appel.

«Pour le gouvernement et ses procureurs, ce sont des chiffres. Avec leur entêtement, ils s'attaquent aux plus démunis de la société», a poursuivi M. MacLean, avant d'interpeller directement le premier ministre François Legault. 

«M. Legault, (...) il est encore temps de reculer, de montrer de la compassion et de prouver une fois pour toutes que vous respectez les aînés invalides», a-t-il lancé.

«Dans le contexte actuel de perte du pouvoir d'achat, de crise du logement, d'inflation ou de crise de l'itinérance, saisissez l'occasion de mettre fin à cette injustice», a ajouté pour sa part la députée Caron.

Eric Girard «très sensible»

Plus tôt, en Chambre, elle avait interpellé le ministre des Finances, Eric Girard, qui avait répondu vouloir limiter ses commentaires considérant que le dossier est devant les tribunaux.

M. Girard a évoqué la solvabilité du régime des rentes du Québec, en ajoutant tout de même être «très sensible» à la situation des personnes en situation d'invalidité.

Il a fait valoir qu'en 2022, son gouvernement avait bonifié les rentes des personnes invalides de 18 % et augmenté les prestations de 90 millions $ par année. 

«Notre gouvernement est conscient de la difficulté des personnes en situation d'invalidité», a-t-il dit.

Plus tard, son attachée de presse, Claudia Loupret, a expliqué que le procureur général portait le jugement en appel principalement parce qu'il contenait des «erreurs d'ordre juridique».

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La prochaine saison des feux de forêt pourrait être pire que l'an dernier

Les ministres provinciaux, territoriaux et fédéraux chargés des interventions d'urgence ont conclu deux jours de réunions à Ottawa. Cela comprenait des discussions sur la prochaine saison des feux de forêt, qui commence déjà tôt en Alberta. Le ministre fédéral de la Protection civile, Harjit Sajjan, a déclaré que les incendies de forêt de ...

20 février 2024

Les 55 ans et plus occupent maintenant plus d'un million d'emplois au Québec

Les personnes âgées de 55 ans et plus viennent de dépasser le cap du million d'emplois au Québec. En 2023, elles occupaient 1 000 500 emplois comparativement à 961 000 en 2022, révèle mardi l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) dans son Bilan annuel du marché du travail pour 2023. Ces travailleurs âgés de 55 ans et plus occupent ...

20 février 2024

Bilan 2023 au Québec: taux d'emploi et taux d'activité inégalés pour les femmes

Les taux d'activité et d'emploi des femmes au Québec ont atteint en 2023 le niveau le plus élevé depuis que ces statistiques sont compilées, soit depuis 1976, révèle mardi l'Institut de la statistique du Québec.  L'ISQ, qui vient de publier son Bilan annuel du marché du travail pour 2023, précise en effet que le taux d'emploi des femmes, ...