Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville

Comme prévu, les épreuves ministérielles au primaire et au secondaire sont reportées

durée 14h00
6 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les élèves du primaire et du secondaire auront un peu plus de temps pour préparer les épreuves du ministère.

Le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, a ainsi confirmé par voie de communiqué, vendredi, ce qu’il avait laissé entendre vers la fin de décembre.

Avec les nombreuses grèves qui ont affecté le réseau de façon inégale, M. Drainville a décidé de reporter toutes les épreuves ministérielles prévues en décembre ou au début de janvier à la fin du mois de janvier et au début de février.

Le moment et le lieu précis des épreuves seront communiqués aux élèves par les écoles, mais déjà pour le 5e secondaire, on sait qu’elles auront lieu entre le 22 janvier et le 7 février. Pour le 4e secondaire, on parle plutôt du 5 au 9 février.

Au primaire, les épreuves destinées aux élèves de la fin du 3e cycle se tiendront entre 22 janvier et le premier février.

Le ministre Drainville estime que «les élèves qui ont manqué de nombreux jours de classe ne sont pas tous prêts à passer leurs épreuves ministérielles aux dates initialement prévues en janvier». «Il faut leur donner le temps de rattraper les apprentissages nécessaires et se préparer à ces évaluations importantes», indique le ministre dans le communiqué.

Selon lui, les jeunes «ne doivent pas être pénalisés et doivent avoir les mêmes chances partout au Québec» et le report vise ainsi à «favoriser leur réussite».

Les élèves québécois n’ont pas tous été affectés de la même manière par les arrêts de travail. Les enseignants membres de la FAE ont été en grève du 23 novembre jusqu’aux Fêtes, alors que ceux membres du front commun ont tenu au total onze jours de grève ponctuelle. Les enseignants du secteur privé n’ont pas débrayé.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Rapport de Banques alimentaires Canada: le taux de pauvreté serait sous-estimé

Le taux de pauvreté serait sous-estimé au pays, selon un rapport de Banques alimentaires Canada publié mardi. Banques alimentaires Canada estime que «le taux de pauvreté officiel du Canada ne donne pas une image complète de la faim et de l'insécurité alimentaire» au pays. L'organisation avance que 25 % des Canadiens auraient un niveau de vie ...

Hausse marquée à la DPJ des signalements pour exposition à la violence conjugale

Le nombre de signalements reçus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour un motif d’exposition à la violence conjugale a plus que doublé en 10 ans, passant d'environ 8000 en 2014 à un peu plus de 17 000 en 2023. Cela représente une hausse de 14,7 % des signalements liés à l'exposition à la violence conjugale comparativement à ...

L'IA pour mieux comprendre la consommation problématique de pornographie

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par une professeure de l'Université de Montréal a utilisé l'intelligence artificielle pour identifier des facteurs prédictifs d'une consommation problématique de pornographie. Plus de 70 scientifiques à travers le monde ont ainsi compilé leurs données de recherche pour recenser plus de 700 ...