Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon le ministre fédéral de la Protection civile

La prochaine saison des feux de forêt pourrait être pire que l'an dernier

durée 09h15
22 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les ministres provinciaux, territoriaux et fédéraux chargés des interventions d'urgence ont conclu deux jours de réunions à Ottawa.

Cela comprenait des discussions sur la prochaine saison des feux de forêt, qui commence déjà tôt en Alberta.

Le ministre fédéral de la Protection civile, Harjit Sajjan, a déclaré que les incendies de forêt de cette année pourraient être encore pires que l’année dernière.

«Ce matin, nous avons reçu une mise à jour alarmante, mais pas surprenante, sur la prochaine saison des incendies de forêt. Nous avons été avertis que nous devions nous préparer au pire», a annoncé M. Sajjan mercredi. Les premiers rapports suggèrent que la saison des incendies de forêt de cette année pourrait être pire que la précédente

Il a expliqué que les discussions de deux jours entre les ministres n'ont pas nécessairement abouti à une nouvelle stratégie, mais à une coordination ciblée pour être plus réactifs.

Le ministre Sajjan a ajouté que cela implique de veiller à ce que toutes les provinces et tous les territoires connaissent tous les outils dont ils disposent afin de pouvoir réagir rapidement.

Il a déclaré que les politiciens tiraient également les leçons de l’année dernière, la pire saison d’incendies de forêt jamais enregistrée au Canada.

Cela inclut la détection précoce des incendies réactivés pour prendre des mesures avant qu'ils ne puissent nuire à une ville et des mesures aussi simples que de s'assurer que les meubles de patio inflammables sont éloignés du chemin.

Harjit Sajjan a noté que les ministres ont également rencontré des dirigeants autochtones.

«Nous devons nous améliorer de plus en plus, et je pense que nous l'avons fait, en utilisant leurs connaissances locales.»

Anja Karadeglija, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

durée Hier 9h00

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...