Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Accès gratuit

Cancer du sein: dépistage gratuit désormais élargi aux Québécoise de 70 à 74 ans

durée 09h00
5 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

L'accès gratuit au dépistage du cancer du sein au Québec est désormais élargi aux femmes âgées de 70 à 74 ans afin d'améliorer les services de prévention et de lutte contre le cancer. 

Le programme était jusqu'ici exclusivement offert aux Québécoises âgées de 50 à 69 ans. Ce test de dépistage aura lieu tous les deux ans, dans un centre de dépistage désigné (CDD), que les femmes soient orientées par un médecin ou non.

Depuis le 1er février dernier, les personnes admissibles reçoivent, par la poste, une lettre d'invitation personnalisée qui leur permet d'obtenir un rendez-vous pour une mammographie dans une clinique radiologique reconnue, dans toutes les régions du Québec. Les femmes admissibles n'ont donc pas besoin d'obtenir une ordonnance auprès d'un professionnel de la santé, la lettre du programme pouvant être utilisée à ce titre. 

Le gouvernement du Québec a d’autre part donné un mandat à l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) pour qu'il évalue la possibilité d''élargir le dépistage dès l'âge de 40 ans, soit à un âge dix ans plus jeune que celui de l’admissibilité actuelle. 

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec signale que la Société canadienne du cancer a conclu que le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes au Canada et la deuxième cause de décès par cancer chez les Canadiennes. 

Au Québec, ce sont environ 8000 nouveaux cas de cancer du sein qui font leur apparition chaque année et environ 80 % de ces cas touchent des femmes âgées de 50 ans et plus.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...