Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Examen de la sécurité nationale

Les jeunes peuvent continuer à utiliser TikTok, assure le ministre Champagne

durée 15h00
15 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre fédéral de l'Industrie affirme que les Canadiens ne devraient pas s'inquiéter de l'utilisation de TikTok, malgré l'«examen de la sécurité nationale» qui est en cours sur cette entreprise.

François-Philippe Champagne a déclaré vendredi que les parents ne devraient pas s'inquiéter de voir leurs enfants utiliser cette populaire application vidéo.

Le ministre soutient que les parents devraient être rassurés de savoir que le gouvernement canadien avait «une longueur d'avance» en amorçant cet examen il y a six mois.

Le gouvernement libéral avait ordonné un examen de TikTok en matière de sécurité nationale en septembre dernier, mais il ne l’a révélé publiquement que cette semaine.

Cette révélation est intervenue à la faveur de l'adoption mercredi, par la Chambre des représentants américaine, d'une proposition de projet de loi qui interdirait TikTok aux États-Unis, à moins que son propriétaire, établi en Chine, ne vende sa participation dans l'entreprise.

M. Champagne affirme que toute action résultant de l'examen au Canada serait dirigée vers l'entreprise et non vers les utilisateurs. Le ministre a refusé de dire à quel moment cet examen pourrait être terminé.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...