Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Données de l'ISQ

Baisse de la proportion de Québécois qui consomment du cannabis

durée 15h00
11 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La proportion de Québécois âgés de 15 ans et plus ayant consommé du cannabis a diminué de 2022 à 2023, indiquent les données de l'Institut de la statistique du Québec dévoilées jeudi matin. 

L'an dernier, près de 17 % de la population de 15 ans et plus avait consommé du cannabis dans les 12 derniers mois, alors que cette proportion était de 19 % en 2022. 

Dans toutes les tranches d'âge analysées, on observe une baisse. Chez les 15-20 ans, la proportion des consommateurs de cannabis est passée de 25 % à 23 % et chez les 35 ans et plus elle est passée de 14 % à 12 %. 

L'Enquête québécoise sur le cannabis 2023 a été réalisée auprès de 13 200 personnes de février à juillet. 

Les données récoltées montrent également que près de 73 % des jeunes de 15 à 17 ans ont consommé du cannabis en vapotant. Ce taux est de 55 % chez les 18-20 ans ayant consommé du cannabis dans la dernière année. 

Près de la moitié des jeunes de 15 à 20 ans qui ont vapoté du cannabis dans la dernière année l’ont fait un jour par mois, et environ le quart l’ont fait un à trois jours par mois. 

Dans un communiqué, l'Institut de la statistique du Québec souligne que même si la fréquence est peu élevée, «le vapotage de cannabis pourrait être risqué chez les jeunes, car ils sont proportionnellement moins nombreux que leurs aînés à connaître la quantité de THC contenue dans les produits qu’ils vapotent».

Les produits de vapotage de cannabis ne sont pas disponibles sur le marché légal au Québec. Les données de l'enquête indiquent que les 67 % des personnes ayant vapoté du cannabis se sont procuré des produits chez un membre de la famille, un ami ou une connaissance. Le quart se sont déplacé dans une source légale d'une autre province, tandis que 11 % se sont approvisionné sur le marché illégal et 23 % sur internet. 

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l'Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l'unique responsable des choix éditoriaux.

Katrine Desautels, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

durée Hier 15h00

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...