Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Réseau de la santé

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

durée 09h00
19 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant. 

Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un manque de 69. 

Dans les dernières années, on a assisté à une tendance baissière du nombre de psychologues dans le réseau. Par exemple, pour 2024, il y a eu 156 embauches contre 165 départs, donc une perte nette de neuf psychologues par rapport à l'année dernière, a expliqué le ministre. 

Or, M. Carmant assure que cette tendance est en train de s’inverser grâce à plusieurs programmes mis sur pied, notamment des bourses de 25 000 $ pour les étudiants qui s’engagent à travailler deux ans dans le public. «La première année où on va avoir comblé nos postes, c’est 2026», a soutenu le ministre. 

On prévoit que les besoins se situeront alors à 2461 et qu’il y aura 2510 psychologues dans le réseau, selon des chiffres fournis par le bureau du ministre. 

Le système de santé publique fait face à un exode des psychologues vers le privé que souhaite freiner le ministre. «Au niveau des professionnels de la santé, les psychologues sont ceux qui ont eu le plus. Ils ont eu une augmentation de salaire, à terme, de 30 %, ce qui est extrêmement significatif», a-t-il soutenu. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

durée Hier 15h00

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...