Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politiques environnementales

Plastique: un plafonnement de la production serait trop compliqué, selon Guilbeault

durée 18h00
26 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre fédéral de l'Environnement, Steven Guilbeault, affirme que le monde peut résoudre le problème du plastique sans insister sur un plafonnement strict dans la production.

M. Guilbeault affirme que les négociations sur un traité visant à mettre fin aux déchets plastiques progressent bien et il est convaincu qu'un accord sera conclu cet automne lors des négociations finales en Corée du Sud.

Mais il estime qu’un plafond précis et juridique sur la quantité de plastique produite dans le monde est probablement trop compliqué à concevoir et à appliquer.

Selon lui, si les négociateurs acceptent d'interdire certains plastiques à usage unique et difficiles à recycler et d'exiger une quantité minimale de matériaux recyclés dans les nouveaux produits, cela éliminera de manière organique le besoin de fibres plastiques vierges.

De nombreux groupes environnementaux affirment que, même si de telles politiques sont utiles, la seule manière de mettre réellement fin à la pollution plastique est de réduire la quantité de plastique disponible.

Les groupes industriels soutiennent que les solutions de rechange au plastique sont généralement plus coûteuses et nécessitent plus d’énergie pour être fabriquées.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Données de l'ISQ: les Québécois fument moins la cigarette, mais vapotent plus

La proportion des Québécois qui fument la cigarette tend à diminuer, mais ils sont plus nombreux à vapoter, montre de nouvelles données de l'Institut de la statistique (ISQ) dévoilées jeudi. L'Enquête québécoise sur le tabac et les produits de vapotage de 2023 a été menée auprès de 12 000 personnes de 15 ans et plus. Il en ressort que les jeunes ...

Une protéine pourrait freiner les dommages d'un AVC

Une protéine dont le rôle a récemment été élucidé par un chercheur de l'Université Laval pourrait un jour permettre de minimiser les dommages causés au cerveau par un accident vasculaire cérébral (AVC). Le professeur Ayman ElAli et ses collègues ont ainsi découvert que la protéine PDGF-D, qui est produite dans le cerveau après un AVC par des ...

Héma-Québec lance un appel urgent pour les dons de sang des groupes O+, O- et B-

Héma-Québec lance un appel «urgent» aux personnes appartenant aux groupes sanguins O+, O- et B+ qui seraient prêtes à donner du sang, car ses réserves se sont détériorées dans les dernières semaines. Dans un communiqué publié jeudi matin, Héma-Québec a expliqué que l'arrivée du beau temps a poussé de nombreux donneurs à annuler leur ...