X
Rechercher
Publicité

Une victoire de 2 à 1 en deuxième prolongation et la Coupe du Président à domicile

Rimouski en liesse!

Chargement du vidéo
durée 23h38
18 mai 2015
Frédéric Savard
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Frédéric Savard, Rédacteur en chef
3ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

Les Remparts de Québec se sont présentés au Colisée Financière Sun Life ce soir et allait y offrir de loin leur meilleur match de la série. Peut-être leur meilleur effort de toutes les séries éliminatoires 2015. Mais c’était sans compter sur une performance inspirée et inspirante de Philippe Desrosiers devant le filet de l’Océanic. La salle comble de partisans des Nics, qui avait des airs de mini Centre Bell ce soir, allait finalement voir son plus grand souhait être exaucé. Une victoire de l’Océanic qui remporte la Coupe du Président 2 à 1 en deuxième prolongation dans un scénario tout à fait dramatique.

1ère période

Alors que la plupart des gens pensaient que l’Océanic sortirait en force après son invraisemblable remontée d’hier, c’est plutôt les Remparts qui semblent gonflés à bloc. La défensive des rimouskois jongle avec la rondelle, les passes sont tout sauf précises et les Remparts mettent beaucoup de pression sur Philippe Desrosiers qui résiste. Rimouski obtient une chance en avantage numérique et en profite grâce au hargneux Christopher Clapperton. Québec répliquera avant la fin de l’engagement alors que le défenseur Nikolas Brouillard inscrira son troisième des séries. Période largement dominée par les Remparts. En 20 minutes de jeu, les Remparts obtiennent plus de tirs que dans l'entièreté du match no 6.

Lancers au but : Rimouski-7, Québec-19

2e période

Les Remparts poursuivent sur leur lancée initiale et continuent de gagner presque toutes leurs batailles contre les rarement vulnérables Nics. Philippe Desrosiers réalise quelques bons arrêts pour permettre aux siens de demeurer dans le match, un peu à l’instar de son opposant Fucale lors des matchs 5 et 6 particulièrement. Grâce à Desrosiers c’est toujours 1-1 après 40 minutes de jeu.

Lancers au but : Rimouski-5, Québec-9, Total après deux périodes : Rimouski-12, Québec-28

3e période

L’Océanic semble enfin se dégourdir et chasser la nervosité, mais encore trop de finesse en entrée de zone crée de multiples revirements qui donnent des chances de marquer à Québec qui est toutefois incapable de capitaliser. Rimouski commence vraiment son match en deuxième moitié de troisième engagement. Pression au filet de Fucale, plus de tirs qui touchent la cible, mais surtout de bien meilleures relances et de bien meilleures passes. Période balancée. On ira en prolongation dans le match no 7 de la finale de la Coupe du Président. Difficile d’imaginer meilleur scénario.

Lancers au but : Rimouski-7, Québec-9, Total après 60 minutes de jeu : Rimouski-19, Québec-37

1ère prolongation

Rimouski semble déterminé à mettre la main sur le titre devant ses partisans et mettre un point final à la guigne qui semble s’abattre systématiquement sur l’équipe locale depuis le début de cette série. Zachary Fucale réalise plusieurs arrêts miraculeux pour permettre aux Remparts de continuer à espérer. Québec lance surtout de l’extérieur, mais ce sera loin d’être suffisant pour déjouer Desrosiers ce soir. Rimouski a largement le dessus sur les Remparts dans ces 20 minutes, mais Fucale est fidèle à lui-même et Rimouski devra en faire encore davantage.

Lancers au but : Rimouski-12, Québec-10, Total : Rimouski-31, Québec-47

2e prolongation

Les Remparts semblent exténués et l’Océanic a encore de très bonnes jambes. La vitesse des rimouskois entraîne la première pénalité de la prolongation alors que Matt Murphy est chassé pour avoir fait trébucher. Ce qui devait arriver, arrive. But de Michael Joly qui devient le grand héros de l’Océanic avec son 12e des séries et plus important but en carrière. La foule est littéralement en délire.

Adam Erne est nommé le joueur par excellence des séries. Il a accumulé 21 buts et 9 mentions d’aide pour 30 points en 22 matchs avec un différentiel de +18.

L’Océanic devra festoyer rapidement, parce que la Coupe Memorial s’amorce dès samedi 16h30 pour l’équipe rimouskoise qui affrontera les champions de la Ligue de l’Ontario, les Generals d’Oshawa au Colisée Pepsi de Québec.

Il ne manque plus que la Coupe Memorial à l’Océanic de Rimouski pour compléter une saison parfaite. 

3 étoiles Colisée Financière Sun Life:

1-Michael Joly

2-Philippe Desrosiers 

3-Zachary Fucale 

3 étoiles Fred Savard:

1-Philippe Desrosiers 

2-Zachary Fucale 

3-Michael Joly 

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • N
    Noël
    temps Il y a 7 ans
    a lire cette article, pas besoin d'être sur place c'est clair, j'étais derrière le banc. bravo
  • FS
    Frédéric Savard
    temps Il y a 7 ans
    Merci de nous lire! Commentaire apprécié! :)
  • P
    Pics
    temps Il y a 7 ans
    Très bon article :)
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Retour du beau temps: rappel de quelques consignes de base pour les cyclistes

Après un mois d'avril en dent de scies, le mois de mai marque le retour des vélos sur les routes de la région et la Sûreté du Québec juge que le moment est propice pour rappeler quelques bonnes pratiques aux automobilistes quant au partage de la route.  Pour amorcer la saison en toute sécurité, il est important de donner l'exemple en adoptant un ...

Québec déposera son rapport sur le développement du hockey aujourd'hui

C’est aujourd’hui que le gouvernement du Québec déposera son rapport très attendu sur le développement du hockey dans la province.  La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, et le président du Comité québécois sur le développement du hockey, Marc Denis, effectueront d’ailleurs une ...

22 avril 2022

La légende des Canadiens Guy Lafleur nous a quitté

Guy Lafleur, l’un des hockeyeurs les plus électrisants et charismatiques de sa génération, considéré par plusieurs observateurs comme le pilier de la dynastie du Canadien de Montréal de la fin des années 1970, est décédé après une longue bataille contre le cancer. Il était âgé de 70 ans.  Sa soeur, Lise Lafleur, a été la première à confirmer la ...