Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Commission de la culture et de l'éducation

LHJMQ: la ministre Isabelle Charest reste prudente sur le rapport

durée 15h00
31 mai 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La ministre québécoise du Sport, Isabelle Charest, a rappelé mercredi qu’elle n’avait pas le pouvoir d’imposer un changement de gouvernance au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). 

La ministre croit tout de même qu’il y a des changements à faire au sein du conseil d’administration de la ligue et qu’il devrait être plus diversifié. Il s'agit d'une recommandation du rapport de la Commission de la culture et de l'éducation déposé mardi. 

«Je pense qu'il y a définitivement un changement à faire parce que la gouvernance était sclérosée et parce que c'était vraiment très uniforme. Alors ils ont une recommandation qui est donnée. Ils auront à prendre en considération ça et voir comment ils vont l'appliquer», a affirmé la ministre. 

«Mais ça demeure une entreprise privée et ils feront ce qu'ils veulent», a-t-elle ajouté. 

Mardi, le député libéral Enrico Ciccone, qui siégeait à la commission, a lancé un avertissement aux dirigeants de la ligue: «Gouvernez-vous parce que sinon on va passer à une autre étape», a-t-il affirmé. 

L'élu de Marquette a dit que si cela était nécessaire, les dirigeants de la ligue pourraient être convoqués de nouveau en commission. 

La ministre Charest n’a pas voulu s'engager sur cette voie. «On n'est pas rendu là. Je pense que la première chose, c'est de les laisser travailler avant de commencer à leur faire peur et de leur dire: ''On vous attend de pied ferme''», a-t-elle dit. 

La ministre n'a pas voulu donner de délais à la ligue pour se conformer aux recommandations. 

Le rapport de la commission, qui était composée de plusieurs députés, demande aussi qu’on change la culture des initiations dans le milieu du hockey junior majeur. On recommande que les «fédérations sportives élaborent une politique sur le bizutage et les pratiques d’initiations inappropriées».

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 février 2024

Québec conclut une entente-cadre qualifiée d'historique avec les Innus de Pessamit

Le gouvernement du Québec a signé une entente-cadre, jeudi, avec le Conseil des Innus de Pessamit concernant notamment le développement éolien. Cette entente qualifiée d'historique s'accompagne d'une enveloppe de 45 millions $ devant servir à «favoriser le développement économique et social» de la communauté innue située près de ...

8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...