Publicité

Société, par

21 septembre 2015 - 18:20

Quoi ne pas faire lors d'une première rencontre

Les sites et applications de rencontre sont de plus en plus nombreux. Moi-même j’ai rencontré ma blonde sur un réseau de rencontre bien connu. À l’instar du début janvier, le mois de septembre est souvent une période de renouveau avec la fin de l’été et des vacances. Gars comme filles célibataires sont à la recherche de la perle rare pour prolonger la frénésie estivale au quotidien. Voici donc une liste des choses à ne pas faire lors d’une première rencontre avec une personne que vous avez connue sur le web.

-Manger un repas complet au resto 

Dans l’éventualité où vous auriez des atomes crochus ce serait parfait, mais ne vous méprenez pas. Une bonne entente par messages textes ou courriels n’est garante d’aucune chimie en personne. Imaginez-vous tomber à plat de conversation au bout de 15 minutes alors que l’entrée n’est même pas encore servie. Malaise. Malaise majeur. Et ça m’est déjà arrivé. Suggestion : Allez prendre un petit café bien simplement.

-Se rencontrer dans un bar

Pas la meilleure idée, trop de bruit, trop de distractions. Comment faire pour apprendre à mieux se connaître alors qu’on ne s’entend pas parler. Alternative : Si vous voulez prendre une bière, allez dans une petite microbrasserie ou un pub tranquille ce sera certainement plus approprié que le «tchika boum boum» des bars. 

-S’éloigner des endroits fréquentés

Vous ne savez jamais à qui vous avez affaire. Se rendre dans un sentier de marche peu fréquenté ou aller faire une balade en auto ne sont pas vraiment des idées gagnantes. N’accordez pas votre confiance aveuglément avant que l’autre ne l’ait méritée. Allez marcher au centre-ville où il y a plein de gens. Ça n’affectera pas la façon dont vous apprenez à vous connaître et vous pourrez avoir l’esprit tranquille et vous sentir en sécurité. 

-Faire une activité sportive qui fait suer

Tout le monde veut faire une bonne première impression. Les filles tiennent en général spécialement à être à leur meilleur, les cheveux parfaits, la peau saine, le sourire pimpant. La majorité des filles ne se sentiront pas forcément à l’aise de jouer un 3 de 5 de sets au tennis où d’aller faire du hiking à leur première rencontre. Les cheveux en bataille, la sueur qui perle, les joues rouges. Elles ne vous le diront peut-être pas toutes, mais avant que vous vous connaissiez bien, elles aimeraient sûrement mieux quelque chose de plus léger et propice à la communication. Alternative : Si vous tenez absolument à faire de la randonnée, jouer au badminton ou au tennis, n’y allez pas dans le grand déploiement d’énergie. Quelques échanges de volant ou de balle, sans trop de déplacements, pourraient vous mettre à l’aise tous les deux, casser la glace, sans vous faire transpirer à grosses gouttes. De toute façon, comme je le disais dans mon point précédent, laissez faire la randonnée dans un premier rendez-vous, les lieux isolés sont à proscrire. 

-Parler de vos «deadlines» personnels ou de vos habitudes hasardeuses

Même si vous êtes un très bon gars ou une très bonne fille, vous avez sûrement des habitudes douteuses, des tics, des manies dont il n’est pas nécessaire de parler au premier rendez-vous. Personnellement, plusieurs filles dans la trentaine m’ont fait peur lors de nos premiers échanges en me parlant de leur volonté d’avoir des enfants dans un délai plus ou moins rapproché. Common!! On se connaît à peine! Me dire que tu souhaites avoir des enfants est tout à fait légitime et correct pour mettre les choses au clair, mais n’ajoute pas que ton horloge biologique commence à te parler. Disons que si tu souhaites faire fuir un gars, c’est la formule toute indiquée. Et les gars, pas besoin de dire à la première rencontre que vous rotez et pétez régulièrement à table. Pas nécessaire. Vraiment pas. 

-Gradation de l’information

Dans le même ordre d’idées que le point précédent, ne racontez pas votre vie dans les moindres détails dans une première rencontre. Gardez-vous du jus pour les prochaines rencontres qui arriveront bien assez vite si ça a cliqué entre vous deux. Fait vécu : Une femme qui m’intéressait m’a déjà dévoilé des choses atroces qui se sont produites lorsqu’elle était adolescente. J’avais beaucoup de compassion pour elle et j’appréciais la confiance qu’elle me témoignait, mais j’avoue que ça m’a mis extrêmement mal à l’aise. C’est le genre de choses qu’elle aurait dû attendre d’être en couple avec moi pour me raconter. Pour les facettes plus cocasses, c’est le même principe. Si vous avez un problème de flatulences chroniques, c’est plutôt souhaitable que vous attendiez d’être plus loin dans la relation avant de le mentionner. Des éléments qui sont relativement facilement acceptés à un certain stade peuvent facilement entraîner la peur et incidemment le rejet, dévoilés de façon précoce.  

Sur ce, bonnes premières rencontres!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: