Publicité

Chronique Policière, par

14 août 2015 - 22:25

Être en état d'ébriété à vélo

A-t-on le droit de conduire un vélo en état d’ébriété? 

Il n’est pas recommandé d’avoir consommé lorsque l’on circule à vélo.

Tout d’abord, il est important de mentionner qu’aucune accusation criminelle ne peut être portée contre vous lorsque vous conduisez un vélo alors que votre capacité de conduite est affaiblie par l’alcool, la drogue, ou la combinaison des deux.

Le Code criminel prévoit des sanctions seulement pour quiconque conduit un véhicule à moteur, un bateau, un aéronef ou du matériel ferroviaire.  Évidemment, le vélo n’est pas un véhicule à moteur.  Par contre, s’il s’agit d’une bicyclette assistée, des accusations au code criminel peuvent s’appliquer.  Donc, si le vélo a un petit moteur électrique, il est considéré comme un véhicule à moteur. 

En revanche, selon l’article 489 du CSR, il est interdit de consommer des boissons alcoolisées lorsqu’on circule à bicyclette.  Le conducteur ou le passager du vélo pourrait se voir remettre une amende de 15$.

À cet égard, si vous avez consommé et que vos capacités sont affaiblies, vous avez l’obligation de respecter les règles du Code de sécurité routière ainsi que les règlements municipaux en vigueur dans votre municipalité entourant le comportement d’une personne en état d’ébriété. 

En terminant, il faut noter que le conducteur d’une bicyclette ne peut transporter aucun passager à moins que le vélo ne soit muni d’un siège prévu à cet effet.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par courriel à [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: