Publicité

8 juin 2021 - 10:00

13 M$ ont été investis et on y retrouve des équipements à la fine pointe de la technologie

Société VIA inaugure son nouveau centre de tri à Rivière-du-Loup

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le nouveau centre de tri de Société Via, situé au 43 rue Henry-Percival-Monsarrat dans le secteur du parc industriel de Saint-Ludger à Rivière-du-Loup, a été inauguré officiellement hier.

L’événement s’est déroulé en présence du président-directeur général de Société VIA, Jean-Sébastien Daigle, du directeur d’usine de Société VIA à Rivière-du-Loup, Jimmy Bouchard, du directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup, Serge Ferrand ainsi que de la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet.

L’investissement de près de 13 M$ a permis de bâtir une usine moderne à l’intérieur de laquelle on retrouve des équipements à la fine pointe de la technologie qui permettront d’améliorer la capacité de production et la qualité des matières, en plus de faciliter la tâche des trieurs.

On y retrouve entre autres une trieuse optique, un robot pouvant trier jusqu’à 10 matières recyclables à la seconde, des séparateurs balistiques et un courant de Foucault pour le tri de l’aluminium.

Capacité de traitement

Rappelons que la capacité de traitement des matières au centre de tri de Rivière-du-Loup doublera pour passer de 10 000 tonnes métriques à 20 000 tonnes métriques par année par quart de travail.

« Je tiens à féliciter Société Via pour l’inauguration de ces nouvelles installations qui auront un impact sur la qualité de ces opérations de tri des matières résiduelles. La contribution financière de RECYC-QUÉBEC pour l’installation de nouveaux équipements sert ainsi à l’atteinte des objectifs de modernisation de la collecte sélective, soit d’améliorer la qualité de la matière et favoriser un recyclage, ici au Québec. Cette contribution et le dynamisme de Société Via permettent ainsi de faire une différence tant pour l’économie du Québec que pour l’environnement. », mentionne Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

L’environnement de travail a également été grandement amélioré pour permettre d’offrir de meilleures conditions de travail aux employés, dont une majorité vit avec une limitation fonctionnelle.

Mise en marche

L’accueil des travailleurs dans ce nouveau milieu et la mise en marche sont prévus pour le 14 juin prochain.

« C’est avec un grand sentiment de fierté que nous inaugurons aujourd’hui ce tout nouveau centre de tri auquel nous rêvions depuis maintenant une dizaine d’années! Ce centre de tri constitue le plus gros projet d’investissement que Société VIA ait connu dans les 43 dernières années et permettra de trier efficacement la matière dans un environnement de qualité », souligne Jean-Sébastien Daigle, président-directeur général.

En plus de ces installations modernes, le bâtiment offre des espaces supplémentaires pour augmenter la capacité de production à court terme et le terrain offre des possibilités d’agrandissements qui permettront à Société VIA d’adapter son usine en fonction des besoins futurs.

L’équipe qui compte actuellement une cinquantaine de travailleurs pourrait d’ailleurs s’agrandir dans le futur comme les nouvelles installations le permettent.

« Quelle belle nouvelle pour toute la communauté louperivoise, a déclaré Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup. On est fiers de travailler avec Société VIA depuis plus de vingt ans. Le nouveau centre de tri vient consolider leur présence dans notre ville et assurera un tri encore plus efficace de nos matières recyclables. C’est rassurant pour l’avenir : cela s’ajoute à tous nos efforts déployés pour assurer une gestion optimale de nos matières résiduelles. Je pense également aux nombreux employés qui conservent leur poste et qui pourront évoluer dans un environnement à la fine pointe de la technologie. Bravo! »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.