Publicité

20 juillet 2021 - 11:00

Manque de main d’œuvre

Cedrico forcé de réduire ses activités

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Cedrico, entreprise spécialisée dans la transformation de bois d’œuvre, a une fois de plus été forcée de réduire ses activités la semaine dernière en raison de la pénurie de main-d’œuvre qui touche la région du Bas-Saint-Laurent.

Les activités sont réduites de 30 à 40 % dans les deux usines de Price et Causapscal. Plus de 40 travailleurs sont activement recherchés.

« Même si nous sommes dans une période où la demande en bois d’œuvre explose, nous connaissons une baisse majeure de notre chiffre d’affaires en raison de nos difficultés à recruter. Cette situation freine également la croissance de notre entreprise. C’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre afin de recruter le personnel nécessaire au déroulement optimal de nos activités », explique Denis Bérubé, président de l’entreprise.

En conférence de presse mercredi dernier à l’usine de Causapscal, Kristina Michaud, députée de Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia, Pascal Bérubé, député de Matane Matapédia, Chantale Lavoie, préfète de la MRC de La Matapédia, Bruno Paradis, préfet de la MRC de la Mitis et maire de Price ainsi que André Fournier, maire de Causapscal, ont tous convenu de l’importance de travailler à trouver des solutions au manque de travailleurs afin de préserver la vitalité économique et sociale de la région. 

Opération séduction

Cedrico a donc déployé depuis une semaine une campagne majeure de recrutement, sous le thème « On embauche à planche! ». Plusieurs mesures sont mises en place pour retenir les travailleurs et en attirer de nouveaux : 

  • Une prime à l’embauche pour les nouveaux employés ;
  • Des journées spéciales d’embauche aux deux sites pendant l’été avec des entrevues sans rendez-vous (27 juillet à Causapscal et 29 juillet à Price) ; 
  • Une prime de référencement pour les employés qui contribuent à recruter de nouveaux employés. 

En parallèle des nombreux efforts déployés afin de recruter localement, Cedrico a entamé des démarches de recrutement auprès de travailleurs étrangers. Les élus ont réitéré mercredi leurs demandes quant à une immigration plus soutenue dans la région.

Certaines demandes ont été formulées afin de simplifier ce processus, notamment la réduction des délais de traitement des dossiers et l’allongement de la durée des contrats de travail. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.