X
Rechercher
Publicité

La propriétaire n’a cependant pas l’intention de reculer

Ouverture d’une pâtisserie à Jonquière : la police de Saguenay intervient

durée 17h00
20 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C’était à prévoir : les policiers de Saguenay sont intervenus cet après-midi à la pâtisserie Vite des pêchés de Jonquière qui a rouvert les portes de sa salle à manger aujourd’hui, malgré la fermeture des restaurants exigée par le gouvernement Legault.

La direction du service confirme qu’après avoir reçu une dénonciation de la santé publique, les agents se sont présentés au commerce situé au 2249 rue St-Dominique.

La propriétaire Stéphanie Arriot, qui craint pour la survie de son commerce en raison des restrictions, n’a cependant pas l’intention de reculer. Selon les policiers, elle a mentionné de pas vouloir respecter son obligation de suspendre ses activités.

Ces derniers en ont pris note et ont aussi identifié les clients qui consommaient sur place.

Les policiers affirment que l’enquête se poursuit, mais la dame n’a pas reçu de contravention. Un rapport d’infraction sera cependant soumis au directeur des poursuites criminelles et pénales. Les contrevenants aux règles gouvernementales s'exposent à des amendes de 6000 $.

Rappelons qu’exaspérée par les mesures sanitaires toujours en place, Mme Arriot avait décidé de rouvrir son commerce à 7 heures ce matin.

Elle a pu compter sur la présence de plusieurs clients selon plusieurs sources et l’affluence aurait doublé dans le restaurant.

Stéphanie Arriot n’avait pas encore retourné l’appel logé à son restaurant par Néomédia au moment d’écrire ces lignes.

« Ce ne sont pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion, avait écrit la propriétaire sur sa page Facebook pour expliquer son geste de défi. On est tous vaccinés. Je paye mes impôts depuis 22 ans. (Ce n’est) pas de ma faute si le système de santé est à terre. C’est assez! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Mortalité des abeilles: les apiculteurs réclament une aide d’urgence

Les craintes des apiculteurs québécois se sont confirmées. Pour les aider à encaisser le choc d’une mortalité trois fois plus élevée que la moyenne, ils réclament une aide d’urgence du fédéral et du provincial. Les membres des Apiculteurs et des apicultrices du Québec (AADQ) ont enregistré, en moyenne, une mortalité de 60 % dans leurs ruches, a ...

durée Hier 10h00

10,6 M$ investis par les Fonds régionaux de solidarité FTQ au Bas-St-Laurent

Les Fonds régionaux de solidarité FTQ Bas-St-Laurent (FRS) ont connu un exercice record en 2021-2022 grâce à des investissements de 10,6 millions de dollars dans 13 entreprises de la région. Depuis l'exercice 2017-2018, les FRS Bas-Saint-Laurent ont ainsi quadruplé leur niveau d'investissement. Au cours de cette période, plus de la moitié des ...

10 mai 2022

Les audiences pour sauver un projet d’Hydro-Québec au Maine commencent aujourd’hui

La Cour suprême du Maine entendra, mardi après−midi, les arguments des défenseurs et des opposants au projet de ligne d’interconnexion d’Hydro−Québec dans l’État américain.  Le projet de 336 kilomètres qui traverserait le Québec et le Maine pour acheminer de l’électricité vers le Massachusetts a été rejeté à 59 % par les citoyens du Maine lors ...