Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour les aînés prestataires du supplément de revenu garanti

TELUS élargit au Bas-Saint-Laurent son programme Internet destiné aux aînés

durée 16h00
8 février 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Les aînés à faible revenu du Québec pourront obtenir l’Internet à haute vitesse à moindre coût avec le nouveau programme lancé par TELUS dans le Bas-Saint-Laurent.

Il offre aux prestataires du Supplément de revenu garanti (SRG) un accès à Internet haute vitesse à partir de 9,95 $ par mois.

Le programme Internet pour l’avenir à moindre coût de TELUS s’adresse aux prestataires du supplément de revenu garanti.

Les personnes âgées admissibles deux forfaits Internet pour l’avenir avec données illimitées : Internet 25 à des vitesses allant jusqu’à 25 Mbit/s (9,95 $/mois) et Internet 50 à des vitesses allant jusqu’à 50 Mbit/s (19,95 $/mois).

Le programme est offert dans les communautés admissibles de la grande région de Québec, de l’Est de la province et de la Mauricie. Cela permettra à un nombre accru d’aînés de garder contact avec leurs proches, de prendre en main leur mieux-être et d’accéder à d’importantes ressources en santé, en information et en divertissement.

Isolement

« Nos aînés ont été durement touchés par la crise sanitaire et les mesures d’isolement. En effet, 33 % des personnes âgées au pays ont déclaré que leur santé mentale s’est détériorée depuis le début de la pandémie, indique Marie-Christine D’Amours, vice-présidente, Solutions résidentielles et Expérience client de TELUS au Québec.

Grâce à ce programme, les aînés pourront tous rester virtuellement en contact avec leur réseau de soutien et les personnes qui leur sont chères, tout en protégeant leur santé, continue Mme D’Amours. Ils pourront poursuivre leurs activités quotidiennes, d’apprendre à distance, d’accéder à des soins de santé virtuels et de rester en contact avec leur famille et leurs amis. »

Appui des Petits Frères

« Les Petits Frères saluent ce programme puisqu’il contribue à combler le fossé numérique vécu par un trop grand nombre de personnes âgées vivant dans la solitude. Le prix mensuel abordable du service permettra de bâtir des ponts de connexion entre des grands-parents et leurs petits-enfants et entre des patients et les professionnels de la santé. Ceci est d’autant plus important en temps de pandémie alors que l’on sait que les impacts de l’isolement sur la santé physique et mentale des personnes du grand âge sont encore plus critiques que pour la population en général », souligne Caroline Sauriol, directrice générale de la Fondation des Petits Frères.

Lancé en 2018 au Québec, Internet pour l’avenir est accessible à près de 45 000 familles à faible revenu et personnes vivant avec un handicap. Le nouveau volet du programme offre maintenant à plus de 30 000 personnes âgées à faible revenu admissibles de la grande région de Québec, l’Est de la province et la Mauricie, la possibilité d’obtenir un service Internet haute vitesse à moindre coût.

Inscription en ligne

Les aînés admissibles peuvent soumettre en ligne leur demande d’inscription à Internet pour l’avenir sur le site telus.com dans la section « Internetpourlavenir ». Ils doivent fournir une copie de leur relevé T4A de la Sécurité de la vieillesse afin de prouver qu’ils reçoivent le SRG.

Si la personne n’a pas d’accès Internet ni d’adresse de courriel, elle peut faire sa demande par la poste ou demander l’aide d’un ami, d’un membre de la famille ou d’un intervenant, qui peut faire la demande en son nom. La personne dont l’admissibilité est confirmée recevra de TELUS un code unique à utiliser pour s’inscrire à Internet pour l’avenir.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...

23 janvier 2023

Véhicules lourds: le DCE sera obligatoire au Québec à compter du 30 avril

À compter du 30 avril prochain, au Québec, le dispositif de consignation électronique (DCE) devra obligatoirement avoir été installé dans les véhicules lourds, ce qui permettra de consigner les heures de travail et de repos. La ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, croit que l'utilisation de ce dispositif aidera ...