Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Il s’agit d’un montant record qui a permis d’aider 13 entreprises

10,6 M$ investis par les Fonds régionaux de solidarité FTQ au Bas-St-Laurent

durée 10h00
18 mai 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les Fonds régionaux de solidarité FTQ Bas-St-Laurent (FRS) ont connu un exercice record en 2021-2022 grâce à des investissements de 10,6 millions de dollars dans 13 entreprises de la région.

Depuis l'exercice 2017-2018, les FRS Bas-Saint-Laurent ont ainsi quadruplé leur niveau d'investissement. Au cours de cette période, plus de la moitié des dossiers d'investissements ont été effectués pour appuyer la reprise d'entreprise.

Ce bilan est fait alors que Janie C. Béïque, la présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ, complètera sa visite de la région du Bas-Saint-Laurent, aujourd'hui, lors d'un dîner-conférence organisé par le Centre des dirigeants d'entreprises (CDE).

Elle sera accompagnée de Luc Pinard, président-directeur général des Fonds régionaux de solidarité FTQ, et de David Lord, vice-président régional des FRS du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie--Îles-de-la-Madeline.

« Il y a 25 ans, le Fonds de solidarité FTQ créait le réseau des Fonds régionaux pour se rapprocher autant des entreprises que des communautés dans toutes les régions du Québec. Le bilan de la dernière année au Bas-St-Laurent illustre l'importance que les gens d'ici soient servis par des gens d'ici, puisqu'ils connaissent mieux que personne la réalité économique sur le terrain », a déclaré Mme Béïque.

« La relève des PME est un enjeu grandissant pour l'économie du Québec et de toutes ses régions. Les Fonds régionaux de solidarité FTQ en ont fait une priorité. Je me réjouis de voir que plus de la moitié des dossiers d'investissements des FRS Bas-St-Laurent au cours des cinq dernières années ont appuyé la relève, permettant à des entreprises d'ici de continuer leur croissance en tant qu'entreprise d'ici », a poursuivi M. Pinard.

« Malgré les défis au cours des deux dernières années, les dirigeants des entreprises partenaires des FRS Bas-St-Laurent n'ont pas baissé les bras. Ils ont continué leurs projets de croissance, ce qui nous a permis de boucler une année record alors que nous marquons notre 25e anniversaire. Je tiens à souligner le travail des employés des FRS Bas-St-Laurent, de même que les membres de notre conseil d'administration qui proviennent tous de notre belle région ! Finalement, je remercie nos entreprises partenaires comme Bois BSL, Fabrication Pro Armature, Utopie MFG et toutes les autres qui nous ont fait confiance au cours de la dernière année pour les appuyer dans leur croissance des prochaines années », a souligné M. Lord.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 novembre 2022

Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec. Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de ...

4 novembre 2022

Le taux de chômage d'octobre était de 4,1 % au Québec

L’emploi a augmenté de 108 000 en octobre au Canada et le taux de chômage s’est maintenu à 5,2 %. Statistique Canada précise que l’emploi a progressé dans le travail à temps plein, principalement dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration. Il a reculé dans le commerce de gros et de ...

1 novembre 2022

La Commission canadienne du lait approuve une nouvelle hausse des prix

Les prix du lait au Canada se préparent à augmenter une nouvelle fois au début de l'an prochain.  La Commission canadienne du lait (CCL) a annoncé mardi avoir approuvé une augmentation des prix du lait à la ferme d'environ 2,2 %, soit un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février.  La société d'État, qui supervise le système de ...