Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Année d'imposition 2023

Mardi marque la date limite pour transmettre ses impôts sans pénalité

durée 09h00
30 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les particuliers qui n'ont toujours pas transmis leur déclaration de revenus pour l'année 2023 ont jusqu'à mardi soir pour le faire s'ils veulent éviter les pénalités et les intérêts.

Tant au fédéral qu'au Québec, la date limite pour la production d’une déclaration de revenus pour les particuliers est fixée au 30 avril.

Il s'agit également de la date limite de paiement de tout solde dû pour éviter une pénalité ou des intérêts.

Seuls les travailleurs autonomes ont jusqu'au 15 juin pour produire leur déclaration de revenus — puisque cette date tombe cette année un samedi, les agences considéreront les déclarations reçues ou postées jusqu'au 17 juin comme étant à temps.

Malgré tout, les intérêts sur tout solde à payer sont calculés à compter du 1er mai même pour les travailleurs autonomes.

La pénalité de retard est de 5 % du solde impayé à la date prévue de production de la déclaration, en plus de 1 % qui s'ajoute chaque mois de retard supplémentaire.

Aux personnes qui ne voudraient pas produire leurs impôts par peur de ne pas être en mesure de payer leur solde, Revenu Québec recommande tout de même de transmettre leur déclaration d'ici mardi soir pour éviter les pénalités et intérêts.

En date de dimanche, Revenu Québec avait reçu plus de 5 522 000 déclarations de revenus, dont plus de 5 061 000 lui avaient été transmises par voie électronique.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hydro-Québec deviendra maître d'oeuvre de projets éoliens à grande échelle

Hydro-Québec annonce qu'elle deviendra maître d'oeuvre dans la réalisation de projets éoliens à grande échelle, en mettant dans le coup les municipalités et les Premières Nations. La société d'État a présenté jeudi sa nouvelle stratégie en vue d'accélérer le déploiement de 10 000 MW de nouvelles capacités éoliennes d’ici 2035. Le nouveau modèle ...

durée Hier 12h00

Hydro-Québec a mal planifié la demande industrielle, selon Pierre Fitzgibbon

Hydro-Québec a mal planifié la demande industrielle, estime le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon. Il était appelé mardi à expliquer les difficultés d'approvisionnement des entreprises. À la période de questions, l'opposition officielle a fait valoir que pas moins de 35 % des entreprises n'ont pas accès à une quantité suffisante ...

27 mai 2024

L'industrie aérienne canadienne sous la loupe concernant les prix et la concentration

Le Bureau de la concurrence affirme que la concentration du marché, les prix et le nombre croissant de plaintes des clients alimentent son étude sur l'industrie aérienne canadienne. Le régulateur souligne que deux sociétés aériennes continuent de dominer le ciel tandis que de nouvelles compagnies aériennes semblent avoir du mal à entrer sur le ...