Publicité
27 octobre 2019 - 06:00

La précédente entente était échue depuis 2017

La convention collective des pompiers renouvellée à Rivière-du-Loup

Par Salle des nouvelles

La Ville de Rivière-du-Loup et le Syndicat des pompiers de la Ville de Rivière-du-Loup, affilié à la Fédération des employés et employées des services publics (FEESP-CSN), ont officialisé aujourd’hui les termes de la nouvelle convention collective des pompiers.

 

La précédente entente était échue depuis le 31 décembre 2017. Cette nouvelle mouture est le fruit d’une négociation qui se sera échelonnée sur près de deux ans. La nouvelle convention, signée ce matin dans les locaux de l’hôtel de ville, sera effective pour une durée de huit ans, soit du 1 er janvier 2018 au 31 décembre 2025 inclusivement.

La convention prévoit notamment l’ajout de dispositions permettant la nomination de pompiers auxiliaires, l’augmentation de la garde permanente à quatre pompiers en caserne et la modification de la formule d’attribution des quarts de travail.

Vers des augmentations salariales

L’entente est également accompagnée d’augmentations salariales représentant une indexation de 23,63 % sur 8 ans, soit une moyenne par année de 3,78 %. Les taux de traitement demeurent toutefois légèrement en-deça des taux en vigueur à l’échelle nationale pour des villes comparables.

Cette nouvelle convention collective, votée à 97 % par les employés, respecte la capacité financière de la Ville et répond aux priorités des membres du syndicat.
La mairesse de Rivière-du-Lou Sylvie Vignet s’est dite satisfaite de la conclusion de cet accord. « Notre objectif a toujours été de maintenir et même d’accroître la sécurité de nos citoyens en ne faisant aucun compromis sur l’efficience du Service de sécurité incendie. Les citoyens ont le droit d’être protégés adéquatement à un coût raisonnable. À ce titre, je tiens à féliciter chacun des membres du comité de négociation pour leur travail consciencieux et les décisions responsables qui ont été prises. »

Stéphane Arbour, président du syndicat,  pour sa part déclaré: « Pour nous, il était impératif de continuer à offrir à la population des services de qualité tout en assurant la sécurité de nos équipiers. C’est dans cet esprit que nous avons participé aux négociations de bonne foi afin de trouver des compromis acceptables au bénéfice de tous ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.