Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Et les voyageurs de plus de 12 ans

Tous les fonctionnaires fédéraux devront être vaccinés d'ici la fin du mois

durée 13h42
6 octobre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Tous les fonctionnaires fédéraux de l’administration publique centrale devront être entièrement vaccinés avant le 29 octobre, selon ce qui a été annoncé ce midi par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau accompagné de la vice-première ministre, Chrystia Freeland.

En effet, les deux personnalités ont présenté deux nouvelles mesures en lien avec la vaccination contre la covid-19. La première étant donc que tous les fonctionnaires fédéraux de l’administration publique centrale devront être entièrement vaccinés au plus tard le 29 octobre. Dans le cas contraire, ils seront mis en congé administratif sans solde dès le 15 novembre prochain. 

Notons que la gouverneure générale du Canada, Mary May Simon, devrait annoncer prochainement que cette mesure concerne également les membres des Forces armées canadiennes. 

La seconde annonce s’adresse aux voyageurs. Ainsi, d’ici la fin du mois d’octobre, chaque personne âgée de plus de 12 ans qui souhaitent prendre l’avion ou le train devra obligatoirement être adéquatement vaccinée. Un test négatif sera accepté, pendant une courte période, pour les voyageurs en processus de vaccination. Cependant, cela ne sera plus possible à la fin du mois de novembre où tous les passagers et tous les membres du personnel des avions et des trains devront être vaccinés contre la covid-19. 

Justin Trudeau a précisé que pas même un député ferait exception à la règle. « Ceux qui ont fait ce qu’il fallait méritent de retrouver leur liberté », a-t-il indiqué. « Certaines exemptions seront accordées, mais elles seront extrêmement difficiles à obtenir !»

Il y a justement 89 % des Canadiens qui ont reçu leur première dose et environ 80 % qui ont eu leurs deux doses. À ces chiffres, Chrystia Freeland a ajouté que le pays dispose d’assez de doses de vaccin pour chaque Canadien admissible, alors il faut utiliser cet outil qui permet de lutter contre la pandémie. « Les preuves sont claires, les vaccins sont sécuritaires. Ils sauvent des vies, réduisent la gravité des cas et permettent aux commerces, aux milieux de travail et aux écoles de pouvoir rester ouverts. »

Tous deux ont insisté sur le fait que ces nouvelles mesures sont indispensables pour protéger les citoyens et l’économie du pays.

Absence de Justin Trudeau le 30 septembre
Questionné sur son voyage personnel du 30 septembre, lors de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, Justin Trudeau s’est excusé. 

« Je regrette. C’est une journée importante pour tous les Canadiens et pour les premières nations. J’ai présenté mes excuses et je me suis engagée à me rendre personnellement à Kamloops. » Il souhaite s’investir encore plus pour les écoliers et les problèmes de logements.

Faire évoluer la culture militaire
Suite à certains événements au sein des forces armées canadiennes, le premier ministre du Canada a exprimé sa volonté de transformer les structures et la culture militaire. « Malgré le travail que nous avons fait dans les forces armées, on ne sent pas que les survivants doivent être placés au centre de nos actions en ce qui concerne le harcèlement. Il y a beaucoup de travail à faire », de préciser Justin Trudeau. Il a ajouté que ceux-ci ont besoin de plus de ressources et d’écoute. 

Pour sa part, Chrystia Freeland a abordé le problème lié au harcèlement des femmes dans ce milieu. « Il y a du harcèlement systémique, ça doit changer ! », a-t-elle conclu. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

durée Hier 10h00

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...