Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

les travaux du groupe de travail sur le transport aérien régional se sont conclus il y a 13 mois

Transport aérien régional : le PQ demande au ministre Bonnardel de déposer son plan de relance

durée 08h00
30 novembre 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député des Îles-de-Madeleine, chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de transports, Joël Arseneau, presse le ministre des Transports, François Bonnardel, de déposer son plan d'avenir pour le transport aérien au Québec.

M. Arsenault souhaite que les intentions gouvernementales soient dévoilées d'ici la fin de la session parlementaire.

« De la part d'un ministre faisant partie d'un gouvernement s'étant autoproclamé celui des régions, on se serait attendu à beaucoup mieux. Doit-on lui rappeler que les travaux du groupe de travail sur le transport aérien régional se sont conclus il y a 13 mois? Qu'attend donc le ministre pour afficher ses couleurs? L'immobilisme ministériel a un coût, et ce sont les gens des régions et les transporteurs qui en paient le prix, actuellement », a insisté le chef parlementaire du Parti Québécois.

Au début du mois, une étude de l'IREC concluait qu'une intervention financière de l'État est requise afin de favoriser la concurrence dans le marché des liaisons régionales. Et, en plus d'élargir l'offre et de stimuler la demande, une intervention du gouvernement lui permettrait de combler un manque à gagner de 800 M$ par année en revenus fiscaux par rapport à l'Ontario.

Or, en août dernier, le premier ministre François Legault a plutôt laissé entendre que Québec s'apprêtait à subventionner certains transporteurs aériens sur certains corridors régionaux, en contrepartie de fréquences et de prix garantis.

Appels d'offres

« Le lancement possible d'appels d'offres, l'attentisme du gouvernement et l'incertitude quant aux conditions du marché créent un climat d'imprévisibilité inacceptable et délétère pour les transporteurs comme pour les régions desservies, déplore Joël Arseneau. Cela est particulièrement inadmissible de la part d'un gouvernement qui se dit préoccupé par l'économie des régions. »

Le député du Parti Québécois mentionne au passage que l'entreprise Pascan Aviation poursuit le renouvellement de sa flotte pour desservir les régions, mais sans savoir si le gouvernement modifiera le contexte concurrentiel.

De son côté, la Coopérative de transport régional TREQ au Saguenay-Lac-Saint-Jean est toujours en attente d'une réponse du ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI) quant à une demande de prêt afin de lancer ses opérations, alors que le gouvernement fédéral a déjà annoncé un soutien de 3,5 M$.

« L'indécision du MTQ entraînerait l'indécision du MEI. C'est ridicule », estime Joël Arseneau.

Selon lui, l'attentisme de la CAQ met en péril la pleine participation des régions à la relance économique, sabotant leurs efforts d'attraction et de rétention de main-d'œuvre.

« En région, le transport aérien est un incontournable. Ça doit être une priorité du ministre des Transports du Québec », tranche Joël Arseneau.

Les résidents des régions sont laissés pour compte à son avis.

« Nous pensons aussi aux populations de l'Abitibi et du Nord-du-Québec, et nous demandons au ministre d'être équitable avec elles, de quitter un peu des yeux son troisième lien. Oui, le Québec, c'est un grand territoire; mais cette réalité est une richesse, pas un problème », a-t-il conclu.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 août 2022

Le français est en péril au Québec, dit Jolin-Barrette

Désormais la démonstration est faite «hors de tout doute raisonnable»: le français est en péril au Québec, a déploré le ministre québécois de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, mercredi, après avoir pris connaissance des données du dernier recensement fédéral. Sur le plan linguistique, le Québec est rendu «à la croisée des chemins», ...

16 août 2022

Nouvelle campagne de vaccination massive

Entouré du directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, de son ministre de la Santé, Christian Dubé et de la présidente du Comité d’immunisation du Québec (CIQ), Caroline Quach, le premier ministre du Québec, François Legault, a lancé ce mardi une nouvelle campagne de vaccination massive contre la COVID-19. Si les résidents des ...

15 août 2022

État des finances publiques: un climat d'«incertitude très élevée», selon la VG

Les finances publiques du Québec sont en ordre, en cette fin de mandat, mais rien n'est acquis pour les années à venir, en raison de l'incertitude économique ambiante. L'incertitude est très élevée, selon le Vérificateur général. Les prévisions budgétaires préparées par le gouvernement Legault sont «plausibles», mais l'impact du «climat ...