X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Pas de déconfinement à l'horizon

durée 16h00
18 janvier 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Mathieu Savard, Journaliste

Questionné à plusieurs reprises sur la possibilité d’annoncer des assouplissements des mesures sanitaires dans les prochaines semaines, le ministre de la Santé, Christian Dubé a bien caché son jeu.

Le mouvement qui plaide pour l'ouverture des restaurants ou des gyms, a fait réagir Christian Dubé qui croit qu'il faut « faire attention de ne pas donner de raisons » de ne pas respecter les mesures sanitaires. « De dire aujourd'hui qu'on va enlever des mesures » alors que le réseau est surchargé, ça serait faire preuve d'un « manque de conscience », selon le ministre.

D’ailleurs, le ministre n’a pas voulu s’avancer sur une date de déconfinement : « Aujourd’hui de vous donner des dates, on a déjà joué dans ce film-là, on ne le fera pas. Ça ne serait pas responsable ».

« Je le sais qu’il y a des gens qui ne sont pas contents des mesures, mais je sais une chose: on a le système de santé qu’on a, qui a vécu cinq vagues. Le personnel de la santé est épuisé. Avant de se plaindre, pensons à eux », a martelé le ministre de la Santé.

En rappel, depuis aujourd’hui le passeport vaccinal est exigé pour avoir accès aux succursales de la SAQ et de la SQDC.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...

17 mai 2022

Soins de longue durée : le rapport de la VG confirme le retard du Québec 

Les constats de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, sur les  soins et l’hébergement de longue durée confirment ce que le Réseau FADOQ dénonce depuis de  nombreuses années : le laxisme et l’inaction des différents gouvernements successifs font en sorte que  nous ne prenons pas convenablement soin des personnes aînées.  « Nous savions ...

13 mai 2022

Legault aux maires: oui au droit de préemption et à l'expropriation

Pour aider les villes à mieux gérer la crise du logement, le premier ministre François Legault s’engage à légiférer rapidement dans le sens de les autoriser à se prévaloir du droit de préemption, une revendication du monde municipal.  Dans un éventuel deuxième mandat, il s’engage aussi à faciliter par voie législative le processus d’expropriation ...