Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Adoption du programme quinquennal d’immobilisations

Des projets d’investissements de 184,3 M$ prévus d’ici 5 ans à Rimouski

durée 16h00
21 juin 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le conseil municipal de Rimouski a adopté hier soir son programme quinquennal d’immobilisations (PQI) 2023-2027 qui prévoit des projets d’investissements de 184,3 M$ d’ici cinq ans.

Les projets prévus sont de 36,3 M$ en 2023, 42,7 M$ en 2024, 36,2 M$ en 2025, 36,1 M$ en 2026 et de 33 M$ en 2027.

Il s’agit de la première année d’un programme sur cinq ans pour la Ville de Rimouski. Par le passé, le programme d’immobilisations s’échelonnait sur une période de trois ans.

« La planification sur cinq ans nous permet de prioriser nos actions à long terme et de les intégrer dans une vision globale, souligne Rodrigue Joncas, le maire suppléant. Ce carnet de travail est rempli de projets qui auront d’importantes retombées pour le bien-être et le développement du milieu de vie des Rimouskoises et Rimouskois. Le programme quinquennal est ambitieux et nous ne ménagerons pas les efforts pour voir se mettre en place ces projets porteurs pour le Rimouski de demain. »

Plusieurs investissements majeurs sont prévus en 2023 :

• Projets du budget participatif citoyen (200 000 $);

• Projets écoresponsables (250 000 $);

• Mise aux normes et aménagement des parcs et espaces verts (250 000 $);

• Ajout de mesures d’abaissement de la vitesse et de mobilité durable (100 000 $);

• Réfection de la toiture de l’hôtel de ville et du gymnase de l’Édifice Claire-L’Heureux-Dubé (2 M$);

• Réserve pour la mise à niveau de bâtiments (700 000 $);

• Construction d’un terminus et autres aménagements pour le transport en commun (523 000 $);

• Remplacement du camion autopompe (940 000 $);

• Programme d’aide à la voirie locale (9 M$);

• Réfection des infrastructures (TECQ) (8 M$);

• Extension de services (6,5 M$);

• Programmes de réfection du réseau routier (pavage, trottoirs, regards, etc.) (2 M$).

Pour consulter le document détaillé et la fiche d’information du programme quinquennal d’immobilisations 2023-2027, rendez-vous dans la section Web Budget et rapports financiers de la Ville de Rimouski.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

durée Hier 15h00

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

durée Hier 10h00

Discours inaugural: Legault veut s'attaquer au déclin du français

Le premier ministre François Legault mise sur un meilleur contrôle de l'immigration pour freiner le déclin du français à Montréal, une situation qu'il qualifie de «dramatique». Son objectif serait d'accueillir au Québec une immigration 100 % francophone, d'ici 2026. «C'est ça qu'on doit viser», en ce qui a trait aux immigrants de la catégorie ...