Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon la ministre Christine Fréchette

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

durée 17h00
30 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette.

Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili.

Selon la définition consacrée, un francotrope est une personne dont la langue maternelle n'est pas le français, mais qui est issue d'une culture ou d'une région ayant des affinités avec cette langue.

Mme Fréchette venait ainsi nuancer les propos du premier ministre François Legault, qui, la veille, affirmait vouloir sélectionner 100 % d'immigrants francophones d'ici 2026.

Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, a quant à lui laissé entendre qu'il y aurait des «exceptions» dans certains secteurs d'activités.

Selon lui, «il faut être réaliste et balancer ça avec les besoins».

Le ministre a donné l'exemple du producteur d'acier Posco, qui ouvrira une usine à Bécancour et qui aura besoin d'experts sud-coréens.

«Évidemment, il n'y a pas beaucoup de Sud-Coréens qui parlent français. Il faut accepter ça, a-t-il affirmé en mêlée de presse. Il faut se servir de notre jugement.»

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

27 janvier 2023

Québec forme un «groupe d'action» interministériel sur la langue française

Le gouvernement Legault annonce la formation d'un «groupe d'action» interministériel sur la langue française, pour trouver des moyens de freiner le « déclin » de la langue au Québec. Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, en a fait l'annonce vendredi matin en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ) à ...