Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 juillet 2018 - 11:35

Texte commandité

Soins vétérinaires pour les troubles respiratoires

Les premiers symptômes d’un problème respiratoire chez votre animal de compagnie sont semblables à ceux que les humains éprouvent : manque d’appétit et d’énergie, écoulement nasal, éternuements, toux, ronflements. Lorsque la toux est plus forte ou s’accompagne de crachats de sang, que votre animal se fatigue rapidement ou présente des signes d’apathie, il peut s’agir de problèmes très graves qui nécessitent une consultation auprès d’une clinique vétérinaire. Quand votre animal se trouve dans un environnement familier (par exemple, votre maison), sa fréquence respiratoire doit correspondre à 10 à 30 cycles par minutes. Au-delà de ces chiffres, votre compagnon risque de souffrir d’anxiété, de fièvre ou d’un problème cardiaque ou pulmonaire. Si vous avez des doutes sur la santé de votre animal, consultez votre vétérinaire pour obtenir un diagnostic.

 

Quelles sont les causes des troubles respiratoires chez les animaux?

Les origines des troubles respiratoires sont multiples. Il peut s’agir d’un problème héréditaire, d’un traumatisme ou d’allergies. La présence d’un corps étranger dans le nez ou dans la gorge, de l’asthme, une anémie sévère, une pneumonie, une toux de chenil, de l’insuffisance cardiaque, un cancer, l’obésité, une bronchite, une tumeur ou un coup de chaleur : toutes ces réponses sont possibles! Il est donc fortement recommandé, lorsque vous constatez un changement dans la respiration de votre animal ou dans son état de santé général, de vous rendre dans un centre de soins vétérinaires pour le faire examiner par un professionnel qui pourra vous donner l’heure juste quant au problème combattu par votre compagnon. Parfois, les symptômes peuvent être très légers mais cacher un problème beaucoup plus grave. Il est toujours moins coûteux d’effectuer un examen de routine plutôt que de laisser le problème s’aggraver et devoir composer avec des tests et des soins dispendieux.

 

À quels traitements s’attendre

Les soins vétérinaires pour le problème respiratoire de votre animal de compagnie dépendront certainement du diagnostic du vétérinaire. Certains problèmes nécessiteront des tests pour établir un diagnostic précis. Par exemple, si votre vétérinaire soupçonne une tumeur ou un cancer, il prescrira probablement une radiographie bronchique qui, si elle confirme ses soupçons, mènera à un prélèvement ou à la prise de médicaments pour éviter une aggravation de la maladie. Comme pour les humains, certains animaux devront subir des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie pour éradiquer la tumeur cancéreuse. Certaines maladies, comme la toux de chenil, sont contagieuses mais non mortelles si elles sont diagnostiquées à temps et requièrent simplement l’injection de médicaments pour les traiter. C’est le cas, notamment, des infections bactériennes qu’on traite avec un antibiotique et un anti-inflammatoire. Évidemment, les soins vétérinaires dont votre animal aura besoin seront peut-être coûteux : c’est pourquoi il est indispensable de consulter un vétérinaire le plus rapidement possible.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.