Publicité
1 mars 2019 - 19:55

Texte commandité

D'où viennent nos complexes ?

 

 

De nombreuses personnes sont complexées physiquement. Il peut s’agir de petits défauts qui procurent un léger inconfort, ou bien de complexes beaucoup plus importants qui engendrent une réelle gêne. Mais d’où viennent nos complexes ?

 

Une anomalie physique concrète

 

Tout d’abord, un complexe peut trouver sa source dans une anomalie physique concrète. Il peut s’agir d’une malformation à la naissance ou d’une déformation plus tardive. Celle-ci peut survenir durant la croissance, après une maladie ou suite à un accident.

 

Dans le cas d’une anomalie physique visible, la personne peut rapidement se sentir différente des autres. Au premier coup d’œil, la distinction est visible et constitue un réel complexe. Cela est encore plus marqué si cette anomalie entraîne d’autres désagréments concrets au quotidien (soucis de santé, difficultés à effectuer certaines tâches, etc.).

 

L’image de perfection diffusée dans les médias

 

Ensuite, beaucoup de complexes découlent de l’image de perfection à laquelle nous sommes constamment confrontés. Notamment dans les médias, les égéries qui sont présentées correspondent à un standard de beauté que l’on ne retrouve pas forcément dans la vie réelle. Mais ces images erronées / artificielles sont perçues comme un idéal.

 

En conséquence, chaque élément physique qui ne répond pas aux critères de beauté diffusés constitue un complexe potentiel. Ces complexes sont donc directement engendrés par ces images de perfection irréalistes et inaccessibles.

 

Des complexes liés à notre propre perception

 

Du point précédent découle une autre source de nos complexes : notre propre perception. En effet, il est courant qu’une personne identifie un complexe chez elle, alors que son entourage ne le perçoit pas comme tel. Parfois, l’individu s’imagine même que les autres ne voient que son défaut, sans que ce soit réellement le cas.

 

Par exemple, vous pouvez être complexé(e) par votre nez, votre ventre ou vos cuisses, sans qu’ils soient choquants pour les autres. Dans ce cas, c’est à vous de vous montrer plus tolérant et indulgent envers votre corps.

 

Et si un élément constitue un réel complexe profondément ancré, vous pouvez agir afin de vous en débarrasser. Pour cela, la chirurgie esthétique peut être envisageable (exemple : remodeler ses seins par une augmentation mammaire peut aider à éliminer un complexe de poitrine jugée trop petite).

 

Conclusion

 

Les complexes sont donc fréquents, sans pour autant être toujours alarmants. Ils peuvent avoir des origines variées, qu’il vaut mieux identifier afin d’agir de manière adéquate dessus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.