Publicité
8 novembre 2019 - 06:00

Engagement dans l'amélioration du meux-être de la collectivité

Gaston Pelletier reçoit le prestigieux Mérite municipal Yves-Godbout

Par Salle des nouvelles

La Ville de Rivière-du-Loup remettait récemment le Mérite municipal Yves-Godbout 2018 à Gaston Pelletier, au cours d’une réception civique tenue en son honneur. La distinction honorifique est décernée annuellement depuis 1986 à des citoyens qui travaillent activement à l’amélioration du mieux-être de la collectivité. Elle met en lumière une vie d’engagement bénévole, de don de soi et d’implication.

La remise s’est effectuée en présence de la mairesse Sylvie Vignet et des élus, d'invités spéciaux, de membres de la famille et amis, de lauréats des années précédentes et de membres de la famille de Yves Godbout.

40 ans de bénévolat

Lors de l’hommage que lui a rendu la mairesse, celle-ci a souligné l’implication remarquable de Gaston Pelletier, qui cumule pas moins de quatre décennies de bénévolat. Au fil des années, Gaston Pelletier s’est investi dans de très nombreux organismes et pour des causes qui lui tenaient à cœur, notamment la Jeune Chambre de Rivière-du-Loup, son entité régionale, ainsi qu’à la Fédération des Jeunes chambres du Canada français.

Il a également siégé au sein de différentes associations communautaires, coopératives et comités syndicaux. Il a oeuvré dans les domaines de la culture, des loisirs et du tourisme. C’est en grande partie dans le secteur sportif, notamment au hockey, qu’il aura laissé une marque indélébile sur la communauté louperivoise, tant comme soigneur, formateur qu’administrateur. Plus récemment, on a pu apprécier la fougue et la passion de M. Pelletier au Musée du Témiscouata, ainsi qu’au Centre d’archives de Rivière-du-Loup.

Un conseiller municipal dévoué

Gaston Pelletier a aussi été conseiller municipal pendant huit ans. De ses engagements, on retiendra entre autres sa présence sur divers comités, corporations ou CA, parmi lesquels figurent le comité des loisirs, de la jeunesse et des parcs, la Corporation de gestion des terrains sportifs, le Musée du Bas-Saint-Laurent et le Motel Industriel de Rivière-du-Loup. Le développement du quartier Saint-Ludger lui tenant particulièrement à cœur, il n’a jamais cessé d’y déployer toutes ses énergies.

La mairesse a terminé l’hommage sur ces mots : « Plusieurs parmi vous connaissez bien M. Pelletier. Il a, à un moment ou à un autre, fait partie de votre vie ou en fait peut-être encore partie. Il y a de ces gens que l’on croise et qui nous font grandir. Des gens qui nous apprennent que vivre en société, c’est avant tout s’impliquer dans sa communauté et prendre soin de ceux qui nous entourent. Considérez-vous chanceux d’avoir croisé sa route. Pour ma part, comme mairesse de Rivière-du-Loup, je considère que son implication rejaillit sur nous tous, et elle contribue à faire de Rivière-du-Loup cette ville dont nous sommes tous si fiers. »

M. Pelletier rejoint ainsi les Ronald Landry, Léopold Robichaud, Béatrice Michaud, Dany Plourde, Régis Malenfant, Hervé Hodgson, Claude Pelletier, Guy Paquin, Solange Thériault et Michel Daris. Plus tôt cette année, il recevait en outre un certificat reconnaissance de l’Assemblée nationale pour ses 40 années de bénévolat.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.