Publicité
9 novembre 2019 - 09:00

CAA-Québec donne quelques conseils aux automobilistes

Pneus d’hiver: un achat plus complexe que prévu

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Cette semaine, quelques flocons de neige ont pointé le bout de leur nez, histoire de rappeler aux automobilistes que l’hiver approche à grands pas. Si vous n’avez pas encore de pneus d’hiver, vous feriez mieux de vous y attarder, car, selon CAA-Québec, en choisir n’est pas une tâche facile.

Dans un premier temps, l’entreprise bien connue des Québécois, rappelle que des pneus d’hiver n’assurent pas seulement une bonne traction sur la neige et la glace. Ils font aussi en sorte que le véhicule puisse freiner efficacement et conserver sa trajectoire lors d’un virage, tout ça par température parfois très froide. 

Voilà pourquoi, selon elle, les automobilistes doivent acheter des pneus qui conviennent le mieux à leur véhicule et à leurs habitudes de conduite. Voici quelques conseils pour bien arrêter son choix:

  1. Les pneus d’occasion semblent alléchants en termes de prix, mais ils représentent un choix risqué. Il est recommandé de les éviter è moins de les acheter auprès d’un détaillant officiel qui pourra garantir leur âge. Des pneus de plus de six ans sont à  proscrire puisqu’ils peuvent craqueler. CAA-Québec ajoute qu’il faut toujours commencer l’hiver avec une profondeur de semelle d’au moins 6-32e de pouces;
  2. Les pneus à crampons peuvent être une belle option si on demeure en terrain montagneux ou dans un endroit où les routes sont peu entretenues. Ces derniers allient une traction optimale dans la neige et une bonne adhérence sur la glace. Point négatif: ils sont bruyants sur une chaussée dégagée;
  3. Des pneus à neige munis de gros blocs sont à préconiser pour les usagers de la route qui demeurent en campagne. Les routes y sont souvent enneigées et ceux-ci peuvent assurer une bonne traction;
  4. Pour les conducteurs urbains ou banlieusards, la meilleure solution est de privilégier les pneus à glace et neige. Ils coûtent plus cher, mais sont plus perfectionnés, puisqu’ils collent à la glace noire et à la neige durcie;
  5. Pour ceux qui empruntent souvent l’autoroute avec un véhicule performant, les pneus d’hiver «sportifs» réagiront mieux sur pavé sec, mais ils seront moins à l’aise en pleine tempête.

Rappelons que la date limite pour munir un véhicule de pneus d'hiver a été devancé au Québec cette année au 1er décembre. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.