Publicité

5 décembre 2019 - 22:24

Texte commandité

Ménopause : une deuxième vie pour la femme ?

 

 

Comme la puberté, la ménopause est une étape charnière dans la vie d’une femme. Elle marque la fin de la période durant laquelle elle peut enfanter. Mais la ménopause, c’est bien plus que cela. Entre changements physiques et conséquences psychologiques, voici ce qu’il faut savoir sur la ménopause :

 

Qu’est-ce que la ménopause ?

 

Ayant lieu autour de 50 ans, la ménopause marque la fin de la période reproductive chez la femme. Elle se caractérise par l’arrêt des menstruations, et donc la fin définitive de l’ovulation. De plus, les ovaires cessent de produire des oestrogènes et de la progestérone.

 

Au niveau médical, la ménopause est identifiée lorsque la femme n’a pas eu ses règles durant 12 mois consécutifs. On parle donc de diagnostic rétrospectif.

 

Par ailleurs, lorsque la ménopause survient avant 40 ans, il s’agit d’une ménopause prématurée. Celle-ci peut être causée par une maladie, une intervention chirurgicale (comme l’ablation des ovaires), des médicaments ou une chimiothérapie.

 

La périménopause, qui annonce la ménopause

 

La périménopause survient entre 2 et 7 ans avant la ménopause : l’ovulation est alors irrégulière et le taux d’oestrogènes descend en flèche. C’est à cette période que les symptômes courants se manifestent : sautes d’humeur, bouffées de chaleur, sommeil perturbé, etc. Bien sûr, l’apparition et l’intensité diffèrent grandement d’une femme à une autre.

 

Attention, il peut aussi arriver qu’une femme bien plus jeune que 50 ans ait des règles très irrégulières, voire absentes pendant un an ou plus, sans pour autant être en phase de périménopause. Dans ce cas, il faut impérativement prendre rendez-vous dans une clinique de fertilité pour identifier la cause de ce dysfonctionnement.

 

Mieux vivre la ménopause

 

La ménopause provoque d’importants changements physiques, mais aussi psychologiques. Pour mieux les vivre, il faut adopter une alimentation saine et riche en phytoestrogènes, limiter la consommation d’excitants et faire de l’exercice. Il est également important d’être accompagnée par un professionnel de santé – et si besoin par un psychologue – pour mieux vivre cette transition.

 

Certaines patientes prennent aussi un traitement (hormonal ou non) pour réduire les symptômes gênants de la ménopause.

 

Conclusion

 

La ménopause est donc un passage normal et naturel dans la vie d’une femme. De la même façon qu’elle traverse la puberté à la (pré)adolescence, sa vie connaît plusieurs changements avec la ménopause. Heureusement, il est possible

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.