Publicité

21 septembre 2020 - 12:00

Dans le cadre des rendez-vous régionaux du monde municipal

Bas-Saint-Laurent: des objectifs fixés pour la relance économique des municipalités

Par Salle des nouvelles

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a poursuivi ses Rendez-vous régionaux du monde municipal, cette fois au Bas-Saint-Laurent. Les élues et élus municipaux de la région ont virtuellement discuté des moyens nécessaires afin d’accélérer la relance économique et de l’urgence que les gouvernements du Québec et du Canada s’entendent sur une aide financière rapide pour les gouvernements de proximité.

« La crise sanitaire sans précédent que nous avons vécue a bousculé tout le Québec, les municipalités au premier chef. Le monde municipal a été en première ligne et a su apporter une réponse adéquate à la pire pandémie des 100 dernières années. Maintenant, l’objectif, c’est la relance économique dans toutes les régions. Avec les élues et les élus municipaux du Bas-Saint-Laurent, nous avons fait le point sur nos expériences récentes et identifié les diverses mesures qui permettront de stimuler l’économie de la région », a déclaré Suzanne Roy, présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie.

Les municipalités du Bas-Saint-Laurent engagées dans la relance économique sécuritaire

Les élues et élus de la région ont été unanimes dans leur volonté de relancer tous les secteurs économiques de la région. « Le Bas-Saint-Laurent continue avec confiance les efforts pour la reprise économique tout en gardant un œil attentif à la situation de la pandémie. La contribution financière de l’ensemble des paliers de gouvernement est essentielle pour nous accompagner dans nos efforts. Les municipalités de toutes les régions doivent avoir accès rapidement aux outils nécessaires pour assurer une relance économique sécuritaire », a ajouté Jérôme Landry, président du caucus régional de l’UMQ et maire de Matane.

Parmi les sujets abordés se trouvaient : l’objectif FabRégion, c’est-à-dire l’atteinte de l’autonomie locale pour les secteurs de l’alimentation, de l’énergie et des biens manufacturés, la mise en place de nouveaux parcs éoliens, les projets d’infrastructure routiers et maritimes comme l’A-20, l’intermodalité pour le transport maritime et le cabotage, et le transport aérien régional.

Pour rappel, l’UMQ a présenté un important Plan de relance économique municipal pour fixer les conditions d’une reprise durable des activités économiques dans toutes les régions du Québec. L’Union a également chiffré les pertes encourues par les municipalités en raison de la COVID-19 d’ici la fin de 2020. Les mesures sanitaires d’exception et la baisse des revenus liée au confinement auront privé le monde municipal de plus d’un milliard $.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.