Publicité

11 novembre 2020 - 13:00

Pandémie de la COVID-19

Assouplissement des mesures : il est trop tôt pour se prononcer sur Noël, estime Geneviève Guilbeault »

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Lors de son point de presse de ce matin, la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, a souligné le Jour du Souvenir qui est « une journée très importante pour tout le monde au Québec ». Elle a ensuite précisé que les règles liées à la pandémie pendant le temps des Fêtes ne sont pas encore déterminées.

« On honore la mémoire et le sacrifice fait par des milliers de Québécois durant ce jour où on souligne l'Armistice de la fin de la Première Guerre Mondiale. » A exprimé Geneviève Guilbault. « Nous devons aussi nous souvenir et honorer ceux qui combattent encore aujourd'hui.» 

La pandémie au temps des Fêtes

Selon la vice-première ministre du Québec, il est trop tôt pour se prononcer sur ce à quoi ressemblera la période des Fêtes cette année.

Elle a dit reconnaître les grands sacrifices faits par les Québécois et souhaite pouvoir offrir un temps des Fêtes festif « mais très modestement, car à chaque fois que l'on reprend nos activités les cas augmentent alors on veut éviter cet effet yoyo. » 

Dans son discours, elle rappelle qu'il est essentiel de continuer à suivre les règles de la santé publique.

« C'est fort probable qu'il n'y ait pas de gros partys à 20-25 personnes, mais on espère pouvoir au moins retrouver des proches et quelques amis. On a annoncé le rouge jusqu'au 23 novembre alors on verra à ce moment-là. » A-t-elle conclu sur ce sujet.

Dans les CHSLD

Dans les CHSLD la situation est bien moins pire qu'à la première vague selon les mots de Geneviève Guilbault. « Cela grâce aux mesures qui ont été mises en place, au développement d'une culture de prévention et un contrôle des infections qui a été renforcé grâce à la nomination d'un responsable par établissement et des nouvelles préposées formées. »

Il y a énormément d'efforts qui ont été faits par les PDG des CIUSSS qui sont en contact direct avec les CHSLD. Cependant, la pénurie de main-d'oeuvre est toujours importante dans plusieurs régions.

« Tout n'est pas parfait partout, mais on a tiré des leçons de la première vague et on a amélioré des choses. » A-t-elle ajouté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.