Publicité

17 novembre 2020 - 14:30

COVID-19

Des efforts à faire d'ici Noël pour pouvoir « ouvrir les vannes », dit Legault

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le premier ministre du Québec, François Legault, estime que la population a une « mission collective » à accomplir pour être en mesure « d'ouvrir les vannes » et se donner une chance de pouvoir célébrer les Fêtes en famille.

« Il n'y aura pas de party à 25 ou 30 personnes. Mais on a des efforts à faire d'ici Noël si on veut être capable de pouvoir se rencontrer dans les familles », a dit en substance M. Legault lors de son point de presse d'aujourd'hui.

Il évalue que la 2e vague de pandémie de la COVID-19 se stabilise au Québec, qu'elle semble avoir atteint un « nouveau plateau », que la situation est de plus en plus « sous contrôle », sauf pour la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Le premier ministre a d'ailleurs lancé un appel aux résidents de ce territoire de « se prendre en mains » et de « donner un coup de barre » afin de réduire le nombre de contacts pour réduire la propagation du virus, comme cela a pu se faire dans la région de la Capitale-Nationale, a-t-il fait remarquer.

Sans donner les modalités, François Legault a bel et bien confirmé que son gouvernement allait prolonger les vacances scolaires des Fêtes pour créer une « espèce de quarantaine » pour les jeunes.  Cette prolongation se ferait à partir du mois de janvier, après les vacances « normales », et le gouvernement devrait annoncer les détails d'ici peu.

Pour ce qui est des rassemblements familiaux pour Noël et le Jour de l'an, le premier ministre a précisé que les mesures qui seront annoncées s'appliqueront à l'ensemble du Québec et non pas à la carte. « On va essayer de garder cela simple », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.