Publicité

3 décembre 2020 - 13:15

La STQ affirme qu’elle ne causera pas d'interruption de service

Traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon : une étude d'opportunité sera lancée

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Société des traversiers du Québec (STQ) conclut, compte tenu des défis techniques identifiés lors de vérifications récentes, qu'une étude d'opportunité s'avère nécessaire pour déterminer la solution optimale pour assurer la pérennité et le développement du lien fluvial entre le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix.

Cette étude sera officiellement lancée au cours des prochaines semaines et ses conclusions devraient être connues au plus tard au printemps 2022.

Les deux sites envisagés pour le port d'attache dans la région du Bas-Saint-Laurent, soit Rivière-du-Loup et Cacouna, seront étudiés en profondeur précise la STQ, afin de prendre une décision éclairée.

L'étude d'opportunité comprendra plusieurs volets, dont une étude des besoins et des exigences du projet, de même qu'une évaluation des deux scénarios au regard de leur faisabilité technique et technologique, des avantages-coûts, des incidences humaines, organisationnelles et environnementales, des parties prenantes et de l'échéancier préliminaire.

Une estimation préliminaire des coûts de chaque scénario sera aussi incluse dans le mandat.

Des études socio-économiques seront également réalisées pour prendre la mesure des impacts locaux, régionaux et nationaux des scénarios envisagés à partir des deux sites. Les effets sur le tourisme régional seront aussi analysés.

Continuité du service assurée

La STQ tient cependant à rassurer la population: cette étude ne causera pas d'interruption de service à la traverse.

Des discussions sont en cours avec le fournisseur de services actuel, Clarke, pour poursuivre le service au-delà de la date d'échéance actuelle du contrat, le 31 décembre 2022, et une solution temporaire pourrait être offerte avec le NM Saaremaa au besoin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.