Publicité

26 avril 2021 - 16:00

De la formation et une trousse de démarrage de milieu de garde seront notamment offertes

Pénurie de places en garderie : une initiative de recrutement lancée à Rivière-du-Loup

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Afin de faciliter la vie des familles dans un contexte où il existe une véritable pénurie de places en garderie dans toute la région, la Ville de Rivière-du-Loup vient de s’associer au Centre local de développement (CLD) de la région de Rivière-du-Loup ainsi qu’à la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la MRC de Rivière-du-Loup pour mettre sur pied, de concert avec le Centre de la petite enfance (CPE) de Rivière-du-Loup, une initiative concrète de recrutement de responsables de service de garde en milieu familial.

La Ville, la SADC et le CLD investissent chacune 5 000 $ dans le projet, pour un total de 15 000 $.

Cette aide financière servira à promouvoir la profession d’éducatrice en milieu familial et les avantages qui y sont rattachés, à offrir de la formation gratuitement aux nouvelles recrues et à leur fournir une trousse de démarrage lors de l’ouverture de leur milieu de garde.

« Ça fait des années qu’on constate l’existence d’une réelle problématique de places en garderies pour les parents qui désirent retourner travailler ou poursuivre leurs études, explique la mairesse, Sylvie Vignet. On travaille très fort avec les élus régionaux, le ministre de la Famille et avec des promoteurs qui désirent se lancer dans l’aventure des garderies, mais on veut innover et accélérer la recherche de solutions. Il nous faut agir dès maintenant pour renforcer le réseau des garderies en milieu familial parce que c’est là qu’on peut le plus rapidement combler des places et faire une différence. »

« Nous espérons que ce projet nous permette de reconnaître au moins 15 nouvelles responsables de garde en milieu familial afin de mieux répondre aux besoins de garde des parents de notre milieu, des besoins qui sont immenses. Ce mode de garde permet de déployer plus rapidement l’offre des services éducatifs aux familles », ajoute Marie-Claude Desbiens, directrice générale du CPE de Rivière-du-Loup.

L’initiative sera soutenue par une capsule vidéo promotionnelle dont l’objectif est de mettre en valeur la profession d’éducatrice en milieu familial et faire valoir les nombreux avantages de ce type de services éducatifs : choix de la clientèle, statut de travailleuse autonome, soutien technique et pédagogique de la part de l’équipe du bureau coordonnateur (BC), belles conditions de conciliation travail-famille, versements à date fixe de la rétribution, frais de garde avantageux pour la clientèle, possibilité de se faire remplacer, etc.

La vidéo fera l’objet d’une diffusion à grande échelle dans les prochaines semaines pour soutenir les efforts de recrutement en vue de la rentrée d’automne.

Longues listes d’attente

À l’heure actuelle, le CPE de Rivière-du-Loup compte sur sa liste d’attente 520 noms d’enfants inscrits et 131 poupons à naître.

Toutefois, tous les milieux familiaux accrédités sont actuellement complets et disposent eux aussi d’une longue liste d’attente.

L’ouverture de nouveaux services de garde en milieu familial permettrait de répondre en partie aux besoins de ces parents qui cherchent désespérément des places en milieu de garde pour leurs enfants et qui, faute de ressources, se voient souvent dans l’obligation de mettre en veilleuse un projet de retour au travail ou aux études.

Cela constitue également un frein majeur aux familles qui désirent venir s’établir dans la région.

Toutes les personnes intéressées à devenir responsables de services de garde éducatifs, accrédités par le CPE/BC de Rivière-du-Loup, peuvent communiquer avec Thérèse Dubé, directrice adjointe au bureau coordonnateur du CPE de Rivière-du-Loup, au 418 862-7553 poste 103 ou par courriel à l’adresse [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.