Publicité

24 juin 2021 - 09:00

Rimouski intervient pour encadrer l’augmentation de l’achalandage au Rocher-Blanc

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a adopté une résolution qui interdit désormais le stationnement de véhicules au nord de la rue de la Plage et dans certaines portions des rues adjacentes au Rocher-Blanc, pour la période du 15 mai au 15 septembre.

Cette décision du conseil vise à améliorer la sécurité des piétons et cyclistes en plus d’assurer le libre passage des véhicules d’urgence dans ce secteur.

Ces modifications sont en vigueur.

« La plage du Rocher-Blanc est un lieu d’exception au centre-ville et nous en sommes très fiers, souligne le maire, Marc Parent. Depuis quelques années, ce secteur enregistre une forte croissance de l’achalandage par les familles, les amateurs de sports nautiques et les touristes, qui sont de plus en plus nombreux à vouloir profiter du charme qu’offrent la plage et son environnement. Cette augmentation de l’achalandage entraîne toutefois des contraintes pour le passage de nos services d’urgence et pour les résidents qui habitent le secteur, notamment par le nombre des véhicules stationnés en bordure de rues et qui rendent la circulation particulièrement difficile dans la rue de la Plage. »

En plus des modifications aux heures de stationnement, la Ville de Rimouski procédera à l’installation d’affiches en lien avec la protection des berges, incitant les visiteurs à prévenir le piétinement des plantes de bord de mer en empruntant les corridors d’accès prévus à cet effet, tout en les invitant à adopter des comportements respectueux envers les résidentes et résidents du quartier.

Des poubelles seront également installées afin d’assurer la propreté de ce lieu d’exception ainsi que des supports à vélo pour encourager la mobilité active.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.