Publicité

25 juin 2021 - 15:00

Les patrouilleurs nautiques de la Sûreté ont intercepté plus de 470 embarcations

12 arrestations et 30 constats d’infractions durant la Semaine de la sécurité nautique

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec ont profité de la Semaine québécoise de la sécurité nautique qui s’est déroulée du 16 au 22 juin dernier pour intensifier leurs interventions en matière de sécurité nautique sur les plans d’eau de la province.

Les patrouilleurs nautiques ont travaillé en étroite collaboration avec leurs partenaires afin de sensibiliser les plaisanciers à l’importance d’adopter des comportements sécuritaires lors de leurs déplacements sur les différents plans d’eau.

À l’approche de la saison estivale, il est important de rappeler les lois et règlements en vigueur aux plaisanciers, et ce, afin de prévenir les collisions avec blessés graves, voire mortels.

Ces interventions intensifiées lors de la Semaine québécoise de la sécurité nautique ont permis d’intercepter plus de 470 embarcations.

En plus d’avoir procédé à 12 arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies, les patrouilleurs nautiques de la Sûreté ont signifié plus de 30 constats d’infraction.

Les policiers recommandent de naviguez en restant sobre.

Quoiqu’il ne soit pas interdit au Québec de consommer de l’alcool à bord d’une embarcation, même s’il s’agit d’un bateau à moteur, les plaisanciers qui consomment de l’alcool augmentent considérablement les risques de décès ou de blessures en plus de s’exposer aux sanctions prévues par le Code criminel.

Pour leur sécurité, les plaisanciers sont donc invités à éviter toute consommation d’alcool à bord d’une embarcation puisque certains facteurs comme le soleil, le vent et les mouvements d’un bateau soumis aux effets des vagues peuvent intensifier les effets de l’alcool lorsqu’on est sur l’eau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.