Publicité

5 juillet 2021 - 13:59

La SOPFEU trace son bilan du mois

Près de 2 fois plus de feux de forêt que la moyenne en juin

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le mois de juin a été fort occupé pour les équipes de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) puisqu’en zone de protection intensive, les pompiers forestiers ont combattu 152 incendies ayant affecté 7 556,6 hectares (ha) de forêt.

Cela représente près du double de la moyenne des dix dernières années pour un mois de juin, soit 80 feux pour 9 515,7 ha brûlés.

Malgré ce nombre élevé de feux, les équipes de la SOPFEU ont tout de même réussi à maintenir l’étendue des superficies brûlées en deçà de la moyenne.

Le passage de plusieurs systèmes dépressionnaires avec de la foudre et des orages dispersés au début du mois ont allumé plusieurs feux en même temps. Par la suite, la pluie s’est faite très rare, surtout à l’ouest et au centre de la province contribuant à maintenir le danger d’incendie aux niveaux «très élevés» à «extrême» au cours de cette période.

Soulignons que plus de 75 % des incendies recensés en juin sont survenus dans les deux premières semaines du mois. Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a d’ailleurs été décrétée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du 9 au 19 juin.

32 % causés par la foudre

Au cours du dernier mois, 32 % des incendies ont été causés par la foudre, c’est-à-dire 49 feux de forêt représentant 87% des superficies touchées.

Les feux de camp mal éteints ont engendré 24 incendies totalisant 6,6 ha de forêt brûlés, tandis que les articles de fumeur ont été responsables de 20 feux ayant affecté 84,7 ha.

Pour faire face à la demande générée par les nombreux incendies, la SOPFEU, en collaboration avec le MFFP, a fait appel à des collègues du Canada. Sur une période d’environ deux semaines, 200 pompiers forestiers en provenance de la Colombie-Britannique et du Nouveau-Brunswick sont venus prêter main-forte aux équipes du Québec.

Aux ressources humaines se sont ajoutés six avions-citernes et un avion d’aéropointage de l’Alberta. Ces emprunts de ressources s’inscrivent dans le cadre de l’Accord canadien d’aide mutuelle en cas d’incendies de forêt.

Prudence en période estivale

Depuis le début de la saison, le Québec a déjà enregistré 422 feux de forêt alors que la moyenne des dix dernières années à pareille date de 268 incendies.

Avec l’arrivée des vacances pour plusieurs Québécois, la SOPFEU rappelle que les amateurs de plein air sont à l’origine de près du tiers des incendies à ce temps de l’année. La vigilance ne devrait pas prendre de congés.

Les feux de camp mal éteints, les mégots de cigarette et les VTT peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.