Publicité

4 août 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:03

Le jeune conducteur de 25 ans circulait à 184 km/h dans une zone de 100 km/h

Un grand excès de vitesse à St-Pascal de Kamouraska

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dimanche dernier, vers 6 heures, les policiers de la MRC de L’Islet qui étaient en patrouille sur l’autoroute 20 dans le secteur de La Pocatière ont capté un automobiliste au cinémomètre circulant à plus de 190 km/h.

Ils n’ont cependant pas été en mesure de rattraper le véhicule qui a poursuivi sa route en direction Est. Rapidement, ils ont avisé leurs collègues du poste de la MRC de Kamouraska de la situation en leur fournissant la description du véhicule.

Quelques minutes plus tard, les agents du poste de Kamouraska ont capté de nouveau au cinémomètre le véhicule qui était en surveillance, cette fois à 184 km/h dans une zone de 100 km/h.

Il a été intercepté sur l’autoroute 20 au km 462 à St-Pascal de Kamouraska.

L’automobiliste, un homme de 25 ans résident à Oakville en Ontario, a reçu un constat d’infraction au montant de 1538$ et 18 points d’inaptitudes. Son permis de conduire a été suspendu au Québec pour une durée de 7 jours.

La collaboration des policiers de la MRC de L’Islet et de ceux de la MRC de Kamouraska a permis d’intercepter cet automobiliste au comportement téméraire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.