Publicité

4 août 2021 - 16:00

Bilan de la SQ

Vacances de la construction: 11 décès sur les routes du Québec

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Un total de 11 décès, dans autant de collisions mortelles, sont survenus sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec au cours du long congé des vacances de la construction qui a pris fin dimanche soir, a révélé aujourd'hui le corps policier dans son bilan estival.

Il s’agit de deux décès de plus que l’année dernière (neuf décès en neuf collisions mortelles).

Entre le 16 juillet et le 1er août, de nombreuses opérations se sont tenues dans l’ensemble du Québec, avec une présence accrue des policiers sur le réseau routier en cette période estivale où le flux de circulation s’en trouve particulièrement augmenté. 

Au total, ce sont 19 983 constats d’infractions au Code de la sécurité routière qui ont été remis durant cette période. Notons que sur ce même nombre, plus de 11 854 constats de vitesse ont été octroyés.

Par ailleurs, 1 168 contrôles routiers ont été établis afin de vérifier la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. Sur les 405 usagers qui ont été soumis à l’appareil de détection approuvé ou aux épreuves de coordination des mouvements, 313 personnes ont été arrêtées relativement à la capacité de conduite affaiblie.

De même, 532 collisions avec dommages corporels sont survenues cette année comparativement à 510 à pareille date, l’an dernier. Et comme mentionné, 11 décès  sont survenus. Rappelons que la vitesse, la distraction ainsi que la conduite avec les capacités affaiblies demeurent les trois principales causes de collisions, souligne la SQ.

Les vacances se poursuivront pour plusieurs Québécois au cours du mois d’août. La Sûreté du Québec tient à leur rappeler de rester prudents, tant sur la route que lors de leurs activités récréotouristiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.