Publicité

7 octobre 2021 - 10:00

Des élus font front commun

Faible couverture vaccinale et mesures de prévention : la Matapédia se mobilise

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent et les élus de la Matapédia font front commun afin de rappeler que le combat contre la COVID-19 n’est pas encore terminé.

Ils soulignent qu’il est plus important que jamais de se faire vacciner, d’appliquer les mesures de prévention et aussi de se faire dépister lors de l’apparition de symptômes comme de la fièvre, de la toux, une perte d’odorat, des maux de tête et de la difficulté à respirer.

Actuellement, 77,4% des personnes de 12 ans et plus de la MRC de La Matapédia sont adéquatement vaccinées. Il s’agit de la plus faible couverture vaccinale parmi toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent.

C’est le cas principalement pour les personnes de moins de 50 ans.

À ce jour, 60,8% des personnes de 18 à 29 ans de la Matapédia ont reçu deux doses de vaccin, 60,5% des 30-39 ans et 68,6% des 40-49 ans.

Au cours du dernier mois, une vingtaine de cas positifs ont été dépistés dans la Matapédia et la très grande majorité n’était pas adéquatement vaccinée.

Face à ce constat, les élus de La Matapédia et le CISSS du Bas-Saint-Laurent lancent donc un appel à la mobilisation immédiate.

« Malheureusement, les effets de la COVID continuent de se faire sentir dans notre région et entraînent des répercussions ici, dans La Matapédia. Au nom du CISSS du Bas-Saint-Laurent, je réitère l’importance de mettre en application les recommandations de la santé publique et d’être adéquatement vaccinés. Il s’agit d’un devoir collectif, pour la santé et le mieux-être de notre population, souligne Claudie Deschênes, directrice des programmes santé mentale et dépendance et répondante des installations de la Matapédia. »

« Tous les efforts doivent être déployés afin d'augmenter le taux de vaccination. Cela aura un impact économique fort positif dans tous les commerces où le passeport vaccinal est exigé », ajoute Pierre D’Amours, maire d’Amqui.

« Ce n’est pas parce que nous sommes des petites municipalités que nous sommes à l’abri des conséquences de la COVID- 19, affirme Nelson Pilote, maire de St-Alexandrie des Lacs. C’est un devoir de se protéger et par le fait même de protéger les autres. Avec un taux de vaccination sous la moyenne, je vous invite tous à faire pression autour de vous pour que tous les citoyens soient vaccinés pour que l’on puisse enfin s’en sortir. »

« La Matapédia a toujours revendiqué des services de proximité, qu'ils soient scolaires, de santé, économique ou communautaire. Ces services sont déjà fragilisés par la pandémie et nos choix individuels et collectifs sont d'autant plus importants pour la suite des événements. C'est en santé que nous voulons nos gens, nos entreprises et nos organisations, soyons donc de la solution, termine Chantale Lavoie, préfète MRC de La Matapédia. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.