Publicité

26 novembre 2021 - 11:00

Le conducteur avait plus de trois fois la limite permise d’alcool

Ivre au volant, il roulait à 175 km/h sur la route 132 dans le secteur Rivière-Hâtée

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste MRC de Rimouski-Neigette ont procédé durant la nuit à l’arrestation d’un automobiliste circulant à un peu plus de 175 km/h sur la route 132 dans le secteur Rivière-Hâtée à Rimouski, alors que la limite de vitesse permise par la loi dans ce secteur est limitée à 90 km/h.

Après l’interception de l’automobiliste, les policiers ont rapidement constaté que ce dernier conduisait son véhicule sous l’effet de l’alcool.

Des tests d’alcoolémie prélevée à l’éthylomètre un peu plus tard au poste de la Sûreté du Québec ont démontré que ce dernier avait dans son organisme un taux d’alcoolémie de plus de trois fois la limite permise par la loi.

L’automobiliste, un homme âgé dans la quarantaine habitant St-Marcellin, a pu quitter le poste de la Sûreté du Québec un peu plus tard durant la nuit après avoir été libéré par voie de citation à comparaître devant le tribunal à une date ultérieure. Il fait face à des accusations de conduites avec les capacités affaiblies et il pourrait également devoir répondre à une accusation de fuite en vertu du Code criminel pour avoir tenté de fuir les policiers.

Par ailleurs, un constat d’infraction pour avoir conduit à une vitesse supérieure à celle permise au montant de 1613 $ d’amende lui a été signifié en plus de 18 points d’inaptitude à son permis qui a été suspendu sur-le-champ pour une période de 90 jours. Son véhicule automobile a aussi été saisi pour 30 jours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.