Publicité

1 décembre 2021 - 13:42 | Mis à jour : 13 décembre 2021 - 13:32

Texte commandité

Comment soulager la douleur d'une capsulite ?

 

La capsulite est une inflammation de la capsule articulaire. Cette inflammation de la membrane fibreuse qui relie les os peut apparaitre lorsqu’une articulation subit une blessure, ou lorsque survient une complication à la suite d’une intervention chirurgicale. 

Bien qu’elle puisse attaquer différentes articulations, la forme la plus commune est la capsulite de l’épaule. Appelée capsulite rétractile, ou plus communément « épaule gelée », c’est une affection douloureuse dans laquelle le mouvement de l'épaule devient limité. Celle-ci se produit lorsque le tissu conjonctif solide entourant l'articulation de l'épaule (appelé capsule de l'articulation de l'épaule) devient épais, raide et enflammé.

Quels sont les signes et symptômes de la capsulite rétractile ?

Les symptômes de l'épaule gelée sont divisés en trois étapes :

  • Au premier stade, l'épaule devient raide et est douloureuse lors du mouvement. La douleur augmente lentement. Cela peut s'aggraver la nuit. L'incapacité de bouger l'épaule augmente. Cette étape dure de 6 semaines à 9 mois.
  • L'étape « épaule gelée » : À ce stade, la douleur peut diminuer, mais l'épaule reste raide. Cela rend plus difficile l'accomplissement des tâches et des activités quotidiennes. Cette étape dure de 2 à 6 mois.
  • La récupération : À ce stade, la douleur diminue et la capacité à bouger l'épaule s'améliore lentement. Une récupération complète ou presque complète se produit lorsque la force et le mouvement normaux reviennent. Cela peut prendre de 6 mois à 2 ans.

Comment soulager la douleur d'une capsulite ?

Le traitement implique généralement des méthodes de soulagement de la douleur jusqu'à la fin de la phase initiale. Si le problème persiste, une thérapie et une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires pour retrouver le mouvement s'il ne revient pas tout seul. Certains traitements simples incluent :

  • Compresses chaudes et froides. Celles-ci aident à réduire la douleur et l'enflure.
  • Médicaments qui réduisent la douleur et l'enflure. Ceux-ci comprennent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l'ibuprofène (Advil®, Motrin®) et l'acétaminophène (Tylenol®). D'autres analgésiques/anti-inflammatoires peuvent être prescrits par votre médecin. Une douleur et une enflure plus sévères peuvent être gérés par des injections de stéroïdes. Un corticostéroïde, comme la cortisone, est injecté directement dans l'articulation de l'épaule.
  • Séance de physiothérapie : Exercices d'étirement et d'amplitude de mouvement enseignés par un physiothérapeute.
  • Stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS). Utilisation d'un petit appareil à piles qui réduit la douleur en bloquant l'influx nerveux.

La capsulite peut-elle être évitée ?

Le risque de développer une capsulite peut être évité ou au moins diminué si la physiothérapie est commencée peu de temps après une blessure à l'épaule dans laquelle le mouvement de l'épaule est douloureux ou difficile. Votre médecin orthopédiste ou votre physiothérapeute peut élaborer un programme d'exercices pour répondre à vos besoins spécifiques.

Des traitements simples, tels que l'utilisation d'analgésiques et des exercices d'épaule, en combinaison avec une injection de cortisone, sont souvent suffisants pour restaurer le mouvement et la fonction en un an ou moins. Même laissés complètement non traités, l'amplitude des mouvements et l'utilisation de l'épaule continuent de s'améliorer d'eux-mêmes, mais souvent sur une période plus longue. Une récupération complète ou presque complète est observée après environ deux ans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.