Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un nouveau plan d’action a été lancé

Santé mentale : Québec prévoit investir plus de 1 milliard $ sur cinq ans

durée 13h00
25 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a dévoilé un Plan d'action en santé mentale qui prévoit des investissements de plus de 1 milliard $ sur cinq ans.

Intitulé S'unir pour un mieux-être collectif, il comprend des actions et des collaborations avec 10 ministères et organismes gouvernementaux et plusieurs autres partenaires.

361 millions $ sont des nouveaux investissements, mais selon le ministre, il s'agit du premier plan d'action en santé mentale d'une telle envergure au total, qui contribuera entre autres à améliorer l'accès aux services, à offrir des soins axés sur le rétablissement et à favoriser l'implantation de meilleures pratiques.

Ce plan d'action vise à permettre à l'ensemble des Québécoises et des Québécois d'avoir accès à des services et à un accompagnement en fonction de leurs besoins en matière de santé mentale, et ce, en temps opportun.

Porté par des valeurs telles que la primauté de la personne, la protection des droits ainsi que l'engagement et la responsabilité de la collectivité, il prône également la collaboration et le partenariat.

43 actions concrètes

Les 43 actions concrètes présentées dans ce plan se déploient selon sept grands axes :

• la promotion de la santé mentale et la prévention des troubles mentaux;

• les services pour prévenir et intervenir en situation de crise;

• le partenariat avec les organismes communautaires;

• les actions consacrées aux jeunes, à leur famille, à leurs proches et à leur entourage;

• l'amélioration de l'accès aux soins et aux services;

• la prévention et la mise en place d'autres options que les hospitalisations en psychiatrie;

• la concertation et l'amélioration des pratiques.

Sous l'angle financier, il inclut :

• 85 millions $ pour rehausser le financement de services afin de prévenir et d'intervenir en situation de crise, dont 10 millions $ sont consacrés à la mise en place d'un centre de crise communautaire dans deux régions jusqu'ici dépourvues d'un tel service au Saguenay - Lac-Saint-Jean et en Estrie;

• près de 100 millions $ pour rehausser le financement du partenariat avec les organismes communautaires, dont 75 millions $ pour bonifier le soutien à la mission;

• près de 470 millions $ pour financer des actions pour les jeunes et leur famille, dont 200 millions $ pour la promotion de la santé mentale et la prévention des dépendances dans les milieux scolaires;

• plus de 300 millions $ pour améliorer l'accès aux services, dont 200 millions $ afin de poursuivre la transformation des services en santé mentale, afin que toutes les personnes aient accès au bon service, au bon moment, offert par le bon professionnel;

• tout près de 100 millions $ pour prévenir et mettre en place d'autres options que les hospitalisations psychiatriques, dont plus de 40 millions pour le déploiement graduel de l'hospitalisation à domicile.

« La santé mentale est une priorité pour notre gouvernement, a déclaré le ministre Carmant. Depuis trois ans, nous nous sommes engagés à changer les choses de manière durable et à mettre un terme au travail en silo. Nous avons tenu promesse, comme en témoigne ce plan d'action audacieux et tourné vers l'avenir. La pandémie ne nous a certes pas facilité les choses, mais nos équipes ont redoublé d'efforts, en plus d'adapter nos actions aux nouvelles réalités engendrées par cette crise sans précédent. Nous sommes donc très fiers de vous le présenter, et de vous annoncer des actions concrètes qui changeront pour de bon la qualité et l'accessibilité des services offerts aux personnes présentant des troubles mentaux et leur famille. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h45

COVID-19: peu de recours jusqu'ici aux doses de rappel de vaccination

En date de mercredi, seulement 56 % des Québécois âgés de cinq ans et plus avaient reçu une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, une proportion inchangée depuis des mois alors que le Québec se prépare à une nouvelle campagne de vaccination avant une éventuelle autre vague  d'infections cet automne. Des responsables gouvernementaux croient ...

15 août 2022

Le réseau collégial s'apprête à vivre une rentrée marquée par le manque de personnel

À une semaine de la rentrée, la CSQ s'inquiète de voir certains cégeps incapables d'offrir certains services et même certains cours faute de personnel. La CSQ et ses syndicats affiliés du réseau collégial demande à Québec de bonifier les conditions de travail du personnel des cégeps afin de contrer une pénurie de personnel qui commence à affecter ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...